Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

101 - 2003, ASES 14 - Subvention d'équipement à l'association "Oeuvre nouvelle des crèches parisiennes" (ONCP) (16e) pour la mise en sécurité de 2 crèches collectives situées dans le 15e arrondissement. - Montant : 151.280 euros

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2003


M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération ASES 14 relatif à l'attribution d'une subvention d'équipement à l'association "Oeuvre nouvelle des crèches parisiennes" pour la mise en sécurité de deux crèches collectives situées dans le 15e arrondissement.
Je donne la parole à Mme Dominique BAUD.
Mme Dominique BAUD. - Monsieur le Maire, chers collègues, il est bien entendu que je ne peux que soutenir le diagnostic de l'association et les décisions prises devant l'urgence de faire des travaux de mise aux normes en matière d'hygiène et de sécurité, tant pour la crèche "Félix Faure" que pour la crèche "Espérance" et le montant de la subvention que la Ville a prévu de verser.
Je voudrais néanmoins rappeler ici qu'une opération de restructuration est prévue à échéance 2005-2006.
Je souhaite donc, par cette intervention être rassurée et obtenir la garantie de la Ville qu'aucun retard n'interviendra du fait de la subvention de ce jour, s'agissant des travaux de restructuration de ces crèches.
En effet, ces deux crèches accueillent à elles deux 95 enfants. Il ne faudrait pas qu'un quelconque retard provoque une fermeture qui sera déjà très difficile à gérer, encore plus longue et contraignante pour les familles du 15e arrondissement et de ce quartier en pleine expansion.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Merci.
La parole est à Mme TROSTIANSKY.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Effectivement, Madame BAUD, vous évoquez ces travaux d'urgence et de grosse restructuration. Vous avez compris que ce sont des travaux transitoires pour deux ans sinon on aurait dû fermer ces établissements. Nous avons essayé de trouver une solution de travaux avec des coûts a minima.
Il est vrai que nous aurions pu penser que la Ville de Paris aurait dû faire ces travaux depuis longtemps, mais il est vrai que c'est nécessaire pour l'accueil de ces enfants. Nous avons à réaliser ces travaux d'urgence d'une part, parce que ce sont vraiment des travaux de sécurité. Evidemment, l'opération de restructuration démarrera début 2005. A priori, nous pourrions ouvrir en septembre 2006 dans le cadre d'une délégation de service public., Cette grosse restructuration va permettre également de gagner 10 places.
Pour moi, vraiment, je vous confirme, Madame BAUD, que ces deux opérations, l'une d'urgence et l'autre de restructuration lourde, sont prévues dans l'ensemble des investissements de la Ville.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 14.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 14).