Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la situation des salariés de la société UPC-NOOS.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2006 [2006 V. 348]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 6 novembre 2006.

Reçue par le représentant de l?Etat le 6 novembre 2006.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Racheté pendant l?été par le fonds d?investissement Cinven, le groupe UPC-NOOS a annoncé lors de son comité d?entreprise du 6 septembre dernier, un plan de restructuration entraînant la suppression de 800 à 900 postes.

Plus de 600 emplois sont menacés sur l?ensemble de l?Ile-de-France.

A Paris dans le 12e arrondissement où se trouve le siège de Noos, ce sont 420 emplois qui sont concernés par la fermeture au 31 décembre du site de Bercy.

Cette décision autoritaire visant à externaliser les activités de Noos ne répond qu?à une pure logique financière dans le plus total mépris des salariés.

La brutalité de ce ?dégraissage? massif indigne les élus du 12e arrondissement. Les salariés sont aujourd?hui dans l?angoisse et attendent légitimement des pouvoirs publics des interventions fortes.

Aussi, sur proposition de Mme Michèle BLUMENTHAL et

M. Patrick BLOCHE, et conformément au v?u voté à l?unanimitédu Conseil du 12e arrondissement,

Emet le voeu :

Que M. le Maire de Paris interpelle la direction d?UPC-NOOS pour connaître les justifications d?une restructuration aussi brutale, demande des garanties quant au contenu du plan social, et intervienne auprès de l?Etat pour que tous les outils législatifs et réglementaires soient mis en oeuvre pour empêcher que la vie de centaines de salariés soit sacrifiée aux impératifs du capitalisme financier.