Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

78 - Vœu déposé par M. NAJDOVSKI, au nom du groupe "Les Verts", relatif au renforcement du service de transports certains soirs et certaines nuits de l'année

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous examinons le v?u référencé n° 18 dans le fascicule relatif au renforcement du service de transport, certains soirs et nuits de l'année, déposé par le groupe "Les Verts".
Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.
M. Christophe NAJDOVSKI. - Merci, Madame la Maire.
Je ne reviendrai pas sur l'action de la Ville en faveur du renforcement du réseau de transports en commun, que nous connaissons tous.
Je me focaliserai plus particulièrement sur la question du service de transport en soirée et la nuit, partant de quelques exemples et notamment du 14 juillet où, en tant que conseiller de Paris, nous avions été conviés au feu d'artifice donné par la Mairie de Paris à la Tour Eiffel.
Le dispositif grande nuit fonctionne 2 soirs par an, 2 nuits par an, les nuits du 21 juin et du 31 décembre. Il était d'ailleurs question d'étendre ce dispositif à la "Nuit-blanche". Malheureusement ce n'est pas un dispositif de ce type qui aura finalement été retenu. Celui-ci ayant été refusé par le S.T.I.F., ce qui est dommage. Toutefois il y aura quand même un renforcement du service de transports en commun lors de la "Nuit-blanche" du 4 au 5 octobre et ces dispositifs, que ce soit celui de la "Nuit-blanche" ou celui appelé grande nuit mériteraient d'être étendus à d'autres jours de l'année. J'ai pris l'exemple du 14 juillet, on pourrait bien évidemment l'étendre peut-être à d'autres veilles de jours fériés ou encore à d'autres jours. Je pense notamment au vendredi soir et au samedi soir chaque semaine.
On pourrait très bien avoir un renforcement ponctuel du service par la prolongation par exemple d'une heure de service, ce qui aurait permis lorsqu'il y a le 14 juillet, le fameux feu d'artifice donné à la Tour Eiffel, aux dizaines de milliers de personnes qui viennent assister à ce feu d'artifice d'éviter d'avoir à courir après le dernier métro ou le dernier R.E.R., ce qui arrive à beaucoup de gens, ou encore de devoir rentrer par leurs propres moyens, c'est-à-dire à pieds, les taxis étant littéralement pris d'assaut du fait des nombreuses personnes qui se retrouvent sans transport en commun pour pouvoir rentrer chez elles.
A partir de ce constat, nous proposons que le Maire de Paris, la Mairie de Paris engage une action conjointe avec la R.A.T.P. et la S.N.C.F. en direction du S.T.I.F. en vue du renforcement du service de transport en commun certains jours de l'année et notamment les 13 et 14 juillet par exemple, soit par l'extension du dispositif grande nuit comme celui qui est déjà en vigueur 2 nuits par an ou bien par la mise en place d'un dispositif de prolongation du service en soirée.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.
Monsieur BAUPIN, votre avis sur ce v?u n° 18 ?
M. Denis BAUPIN, adjoint. - Là aussi j'émettrai un avis favorable. Christophe NAJDOVSKI a largement rappelé les conditions dans lesquelles la Ville de Paris avec la R.A.T.P. et la S.N.C.F. était intervenue, notamment pour "Nuit-blanche". Cette proposition va complètement dans le sens de la politique municipale en faveur des transports collectifs. Avec l'évolution des habitudes de vie de nos concitoyens, de plus en plus souvent il y a besoin d'un renforcement de l'offre de transport, particulièrement pour un certain nombre de soirées festives comme celle du 14 juillet et il n'y a pas d'ailleurs que le feu d'artifice du 14 juillet, il y a des bals populaires donc il peut y avoir des gens qui souhaitent rentrer tardivement.
Je pense qu'en effet ce serait une mesure qui viendrait inciter à prendre plus les transports collectifs et moins la voiture, surtout que quand on fait la fête on peut être amené à ne plus être forcément en état de conduire au milieu de la nuit.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur BAUPIN.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par M. NAJDOVSKI.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u est adoptée. (2003, V. 148).