Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

G Vœu relatif à la formation et à l’installation de défibrillateurs électriques dans les collèges parisiens.

Déliberation/ Conseil général/ Novembre 2009 [2009 V. 47]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 11 janvier 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 11 janvier 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant que chaque année, les arrêts cardiaques extra hospitaliers sont responsables de 40.000 décès en France, soit environ 110 par jour ;

Considérant que selon l?INSERM, une intervention rapide grâce au défibrillateur permettrait de sauver de 5.000 à 10.000 vies, chaque année ;

Considérant qu?en France, le taux de survie des victimes d?un arrêt cardiaque est actuellement estimé entre 2 et 3 % ;

Considérant que, si l?on compare avec d?autres pays, on constate une nette différence. Aux Etats-Unis, à Seattle, où l?installation des défibrillateurs est généralisée, le taux de survie est estimé entre 20 et 30 % ;

Considérant qu?à ce jour, les établissements accueillant du public, en particulier les infrastructures sportives, sont particulièrement sous-équipés en défibrillateurs électriques ;

Considérant que la formation à l?utilisation d?un défibrillateur est simple et peut être assurée à des élèves de 5e dans le cadre de leur programme de Sciences de la Vie et de la Terre ;

Sur proposition de MM. Jean-François LAMOUR, Philippe GOUJON, Jean-Baptiste MENGUY, Alain DESTREM et les élus du groupe UMPPA, le Conseil de Paris

Emet le voeu : Que M. le Maire de Paris

- saisisse le Rectorat de Paris afin que la formation à l?utilisation de ces appareils de secours puisse être organisée à destination des élèves de 5e,

- prévoie l?installation dans les collèges parisiens, de défibrillateurs électriques, ainsi que dans les équipements sportifs ;

- fasse une expérimentation dans le 15e arrondissement avant d?étendre ce programme à tous les collèges parisiens.