Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

83 - QOC 2000-288 Question de M. Michel VION, Mme Martine DURLACH et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris à propos du groupe scolaire, rue Blanche (9e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2000


Libellé de la question :
"Si ces dernières années, des travaux ont été effectués dans le groupe scolaire maternelle et élémentaire de la rue Blanche (9e), d'autres très importants, réclamés depuis de nombreuses années, n'ont toujours pas été faits.
De plus, il semblerait que pour certains d'entre eux des crédits furent votés, que des architectes soient passés afin d'évaluer les travaux nécessaires, mais que toutes ces démarches soient restées sans effet.
Aujourd'hui, l'ensemble de la communauté scolaire de cette école parisienne se mobilise pour exiger la réalisation d'urgence des travaux suivants :
- la peinture du préau ;
- la peinture et l'isolation acoustique du hall ;
- la réparation d'une fuite sous le toit (lors de pluies violentes, l'électricité doit être coupée) ;
- la réfection d'un mur mitoyen de la cour, gorgé d'eau ;
- le remplacement des anciennes toilettes.
C'est pourquoi M. Michel VION, Mme Martine DURLACH et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris de les informer sur les mesures que la Ville entend prendre afin de répondre à ces demandes et d'organiser une réunion avec les parents d'élèves, les enseignants et le personnel du groupe scolaire de la rue Blanche afin de leur communiquer le calendrier prévisionnel de réalisation de ces travaux."
Réponse (M. Vincent REINA, adjoint) :
"L'entretien des bâtiments du groupe scolaire, 9-9 bis, rue Blanche (9e) continue de faire l'objet d'une attention particulière de la part de la Ville de Paris.
Après la pose de sol souple dans le préau de l'école élémentaire et le remplacement des canalisations en plomb, réalisés en 1999, des travaux d'entretien, d'amélioration et de sécurité sont programmés en 2000 pour un montant de 1 million de francs afin de permettre :
- la création d'une salle des maîtres à l'école maternelle ;
- des travaux de sécurité, sur l'ensemble du groupe scolaire ;
- une réfection partielle de couverture avec création d'une descente d'eau pluviale ;
- la peinture du préau de l'école élémentaire ;
- la modernisation de l'éclairage des 2 halls d'entrée.
A ces interventions succèderont la création d'un local poubelles et des travaux d'isolation thermique et phonique à l'école maternelle.
Enfin la modernisation des sanitaires est actuellement à l'étude."