Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

122 - VI - Questions du groupe socialiste et radical de gauche.QOC 2001-237 Question de Mme Frédérique CALANDRA et des membres du groupe socialiste et radical de gauche à M. le Maire de Paris sur la propreté des espaces publics du 20e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2001


Libellé de la question :
"Malgré les efforts soutenus déployés par la Municipalité du 20e arrondissement et ses services, la propreté des espaces publics demeure un sujet de préoccupation des élus et des habitants de l'arrondissement.
Les quartiers de l'Est parisien ont trop longtemps souffert d'un déséquilibre des moyens municipaux en leur défaveur. M. le Maire de Paris a lui-même fait ce constat et placé le rééquilibrage géographique de l'action des services de la Ville, en général, et de ceux de la voirie et de la propreté, en particulier, au sommet de ses priorités programmatiques.
Quelles mesures M. le Maire de Paris compte-t-il faire prendre aux services de la Ville afin de résoudre cette question ?"
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Les Services techniques de la Propreté de Paris mettent en ?uvre des moyens considérables afin d'assurer l'entretien de la Capitale. Cependant, ils sont actuellement confrontés à l'augmentation de la production de déchets et au manque de civisme de certaines personnes.
Pour la collecte des déchets, la mise en ?uvre du plan "Vigipirate" a nécessité la neutralisation en urgence du parc existant de 16.000 corbeilles et leur remplacement progressif par des matériels dotés de réceptacles en plastique transparent. Toutefois, à l'issue de cette période de précaution, comme cela avait été prévu initialement, de nombreuses corbeilles supplémentaires seront installées sur les sites choisis en concertation avec chaque mairie d'arrondissement. La fréquence de ramassage de ces corbeilles le soir et le week-end a été augmentée dès le mois de septembre.
Pour faire face à cette situation, et dans le cadre du plan préparé par M. le Maire et M. l'Adjoint à la Propreté, une série de mesures concrètes est en cours de finalisation.
Ainsi, le roulement est progressivement rétabli dans les rythmes de travail afin d'assurer un meilleur entretien des rues, notamment en fin de semaine. Par ailleurs, un service supplémentaire d'enlèvement des objets encombrants a été mis en place.
Les abords des écoles et des crèches sont maintenant nettoyés quotidiennement avant l'ouverture des établissements.
En outre, une campagne de sensibilisation des propriétaires de chiens va être mise en ?uvre afin de les inciter à adopter le geste du ramassage. Cette sensibilisation prendra la forme d'une mise à disposition de sacs dans les sites les plus fréquentés. Pour autant, l'action des Inspecteurs du Centre d'Action pour la Propreté de Paris ne se relâche pas. C'est ainsi qu'en 2001, 1920 procès-verbaux ont déjà été dressés à l'encontre de propriétaires de chiens peu respectueux de l'environnement.
Les maires d'arrondissements seront désormais fortement impliqués dans la définition et la mise en ?uvre de ce nouveau plan propreté, qui prendra toute son ampleur dans les prochains mois."