Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à l’école Boucicaut.

Déliberation/ Conseil municipal/ Avril 2006 [2006 V. 97]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 2 mai 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 2 mai 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

La sectorisation scolaire de l?école polyvalente Boucicaut pour la rentrée de septembre 2006 a permis d?obtenir de l?Académie de Paris l?ouverture d?une nouvelle classe pour l?élé-mentaire.

En revanche, le nombre d?enfants de maternelle dans le secteur défini par la Mairie du 15e arrondissement, et actuellement inscrits, laisse craindre une fermeture de classe en maternelle. Compte tenu des montées pédagogiques des élèves de maternelle en élémentaire, il est donc prévisible, si cette classe était fermée, que cette école connaîtra, dans les années qui viennent une diminution de ses effectifs en élémentaire comme en maternelle.

Cette situation inquiète et plonge dans le désarroi les parents d?élèves de cette école. Ils sont d?autant plus inquiets et dubitatifs qu?ils se voient refuser pour l?heure des dérogations pour inscrire leurs enfants en maternelle.

En effet, cette fermeture serait due au refus des dérogations scolaires en maternelle et particulièrement les dérogations pour rapprochement de fratrie qui sont pourtant pratiquées sans difficulté et pour le bien être des enfants dans l?ensemble des arrondissements parisiens.

Il est établi que la pérennité des classes de maternelle et donc de l?ensemble de l?école serait assurée si ces dérogations pour regroupement de fratrie étaient acceptées par M. le Maire de l?arrondissement qui en a, seul, le pouvoir.

Aussi, nous ne comprenons, pas plus que la communauté scolaire de cette école, les objectifs que poursuit M. le Maire du 15e arrondissement en refusant ces dérogations.

C?est pourquoi, sur la proposition de Mme Anne HIDALGO, MM. Claude DARGENT, Gilles ALAYRAC, et les élus du groupe socialiste et radical de gauche,

Emet le voeu :

Que M. le Maire du 15e arrondissement permette les regroupements de fratrie dans cette école ;

Que M. le Maire du 15e arrondissement soutienne la Mairie de Paris et les parents d?élèves pour le maintien de la classe de maternelle menacée de fermeture ;

Que M. le Maire du 15e arrondissement prenne l?engagement de modifier le secteur de cette école dès la rentrée prochaine pour permettre toutes les montées pédagogiques et pour assurer la pérennité de l?école Boucicaut.