Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif aux dispositifs de surveillance du Petit Palais.

Déliberation/ Conseil municipal/ Avril 2006 [2006 V. 114]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 25 avril 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 25 avril 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Permettre au plus grand nombre d?accéder à la culture et plus particulièrement aux ?uvres nombreuses présentes dans les Musées de la Ville de Paris a été au c?ur de l?action municipale ; ainsi les collections permanentes de ces Musées sont-elles accessibles gratuitement. Outre leurs collections, les bâtiments en eux-mêmes méritent notre attention.

C?est le cas du Petit Palais qui vient d?ouvrir après des travaux d?une grande ampleur pour offrir à ses visiteurs des espaces d?exposition agréables en revisitant la muséographie et en restituant au bâtiment sa beauté et sa modernité d?origine.

De nouveaux espaces ont été créés et un niveau supplémentaire aménagé dans le volume de la galerie Sud. Ainsi les collections permanentes bénéficient-elles d?une surface d?exposition accrue de plus de 50 % passant de 3.000 à 5.000 m². L?espace des expositions temporaires a également été revisité.

Offrir aux visiteurs des ?uvres plus nombreuses dans des conditions d?accueil et de sécurité de qualité, tant pour les personnes que pour les ?uvres elles-mêmes, va de pair avec une affectation pertinente et adéquate des personnels.

Avant sa fermeture pour travaux, 65 personnes assuraient la surveillance du Musée. Or, alors que la surface a presque doublé et que notre municipalité a mis en place l?ARTT, le Petit Palais ne dispose à ce jour que de 49 agentEs titulaires aidéEs par 15 vacataires seulement (renouvelés fin février pour 3 mois) sur les 30 vacataires présents avant fin février.

Il est à noter que le métier de la surveillance d??uvres d?art ne s?apparente en rien à d?autres formes de gardiennage ; l?encadrement par des personnels titulaires et expérimentés y est donc nécessaire. De plus, alors que notre municipalité vise la réduction maximale des emplois précaires en son sein, on ne saurait compter sur des embauches ponctuelles de vacataires en renfort lors des expositions temporaires pour combler un déficit en nombre d?agentEs titulaires présentEs et affectéEs à la surveillance du Petit Palais.

Il en résulte un planning complexe et quelque peu aberrant, notamment dans les roulements de services et dans les pauses repas, une réelle difficulté à prendre congés et RTT, jours de formations, etc. La sécurisation des ?uvres, comme celle des personnes, est insuffisante en cas de problème. Les personnels travaillant en ?flux tendu? sans marge de man?uvre face à des évènements imprévus (maladie, accident ?). La Direction des Affaires cultures avait estimé, fin 2004, à 90 le nombre d?agentEs de surveillance nécessaire pour une ouverture au public de bonne qualité compte tenu des réaménagements entrepris dans ce musée.

Le Petit Palais attire de très nombreux visiteurs de par sa localisation, son contenu et la qualité architecturale de son bâtiment, nous ne pouvons nous permettre la fermeture de salles faute du personnel nécessaire et suffisant.

C?est pour ces raisons que, sur la proposition de Mme Moïra GUILMART au nom de l?Exécutif et de Mme Marie-Pierre MARTINET et des éluEs du groupe Les Verts,

Emet le voeu que :

- Le nombre d?agents et d?agentes de surveillance titulaires du Petit Palais soit atteint dans les plus brefs délais à hauteur de l?effectif cible validé par l?Exécutif, à savoir 65 agents titulaires.