Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

160 - QOC 2001-266 Question de M. Jack-Yves BOHBOT, élu indépendant non inscrit, à M. le Préfet de police à propos du bilan détaillé de la délinquance à Paris pour les 8 premiers mois de 2001 par arrondissement, ainsi qu'un état comparatif pour 2000.QOC 2001-267 Question de M. Jack-Yves BOHBOT, élu indépendant non inscrit, à M. le Préfet de police concernant le bilan mensuel détaillé de la délinquance pour 2000 dans le 3e arrondissement ainsi que pour les 8 premiers mois de 2001

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2001


Libellé de la première question :
"M. Jack-Yves BOHBOT demande à M. le Préfet de police de bien vouloir lui communiquer le bilan des chiffres détaillés de la délinquance à Paris, au titre des 8 premiers mois de l'année 2001, globalement et par arrondissement, ainsi qu'un état comparatif par rapport à la même période de l'année 2000."
Libellé de la seconde question :
"M. Jack-Yves BOHBOT demande à M. le Préfet de police de bien vouloir lui communiquer le bilan mensuel détaillé de la délinquance au titre de l'année 2000, pour le 3e arrondissement et pour les 8 premiers mois de l'année 2001."
Réponse (M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE) :
"Depuis plusieurs années déjà, les données statistiques de la délinquance sont présentées et commentées, au début de chaque année, au titre de l'année précédente.
Cette présentation a toujours été suivie de l'envoi à tous les élus de la Capitale d'une brochure détaillée sur ce thème, dans laquelle figurent les tableaux récapitulatifs des faits constatés pour chacun des vingt arrondissements.
Seule cette présentation globale permet d'avoir un recul suffisant pour dégager les principales tendances de l'évolution de la délinquance.
Pour ce qui concerne les chiffres de l'année 2001, la communication de ces données interviendra au début du premier trimestre de l'année 2002 et sera suivie de la diffusion, à tous les élus de Paris, du document de présentation détaillé.
Cependant, sans attendre cette échéance et conformément aux instructions de M. le Ministre de L'intérieur, j'ai pu d'ores et déjà communiquer les principales tendances de l'évolution de la délinquance au cours du premier semestre 2001 pour l'ensemble de la Capitale.
Celles-ci faisaient apparaître une hausse des faits recensés de + 7,2 %, due principalement à l'augmentation des vols de téléphones portables et des vols à la tire, dans l'enceinte du métropolitain.
J'ajoute que dans le cadre de la procédure de déclinaison territoriale du contrat parisien de sécurité dans chaque arrondissement, qui va être engagée dans les prochaines semaines, en relation très étroite avec les maires d'arrondissement, j'ai demandé aux commissaires centraux de leur communiquer les principales données sur la délinquance dans l'arrondissement et sur l'activité des services de police locaux.
Ces données complétées par les informations des autres parties prenantes au contrat de sécurité d'arrondissement permettront, dans le cadre d'une large concertation, tout d'abord, d'élaborer et de partager le diagnostic de sécurité, de construire ensuite un plan d'actions adaptées aux spécificités locales et de suivre enfin sa mise en ?uvre."