Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Départs en retraite.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2010


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Mes chers collègues, Monsieur LHOSTIS, je vais avoir besoin de votre attention, ainsi que M. BLOUVAC. Je vais avoir besoin aussi du Président LAMOUR.

Mes chers collègues, il y a, dans les temps du Conseil de Paris, des moments où certains de ceux qui font que le Conseil peut se tenir de façon harmonieuse, professionnelle, amicale, complice, qui est le temps où les huissiers et les huissières qui eux sont là depuis si longtemps et qui permettent que notre démocratie connaisse, en effet, un fonctionnement remarquable, puisque le temps du Conseil de Paris, c'est le temps, évidemment, de la démocratie absolue, le temps de nos débats? Deux d'entre eux assistent aujourd'hui à leur dernier Conseil. Il s?agit de Viviane VENTRIN qui se trouve être, pour Gisèle STIEVENARD et pour moi, également notre huissière au troisième étage du Conseil de Paris?

(Applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).

? et Marcel COHEN?

(Applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).

? et là, je souhaite associer Véronique DUBARRY et Liliane CAPELLE puisque ce sont ces deux adjointes et leur délégation qui ont la chance de bénéficier de la sagesse et de l'expérience de Marcel COHEN.

J'aimerais ajouter pour Viviane VENTRIN, alors qu'elle est taureau, de l'année de la souris, puisque nous entrons dans l'année du tigre, que son départ finalement colle bien, puisque Marcel COHEN est lion et de l?année du coq.

Nous allons donc nous trouver privés d?un taureau, d?un lion, d?une souris et d?un coq, qui sont, je crois, au Conseil de Paris et à l?Hôtel de Ville, des caractères très précieux pour à la fois porter les messages, débusquer les informations, faire barrage aux intrus, nous permettre en effet de travailler dans de très bonnes conditions.

Soyez vraiment, au nom de toutes les Conseillères et de tous les Conseillers de Paris, au nom du Maire de Paris, au nom des Parisiens, remerciés pour avoir, dans le cas de Viviane, 32 ans de Conseil de Paris, et, dans le cas de Marcel COHEN, 42 ans, puisque Viviane VENTRIN est entrée en 78 ici au Conseil de Paris et Marcel COHEN, fuyant les barricades, est venu rejoindre l?Hôtel de Ville en 68.

Soyez vraiment chaleureusement remerciés et sachez que vous nous manquerez !

(Vifs applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).

J'espère que vous saurez nous désigner des remplaçants aussi formidables que vous et nous comptons sur vous !

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - C'est impossible.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Mais si, tout est possible ! Vive l'avenir !

En tout cas, bonne vie, puisque vous ne partez pas en retraite, qui est un mot négatif, vous partez pour une nouvelle vie.