Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche relatif à la sécurisation de la voirie parisienne par la suppression des boîtes de réseaux de type diphasé.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2010


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u n° 26 relatif à la suppression de boîtes de réseaux de type diphasé, qui a été déposé par le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche. M. Ian BROSSAT va nous expliquer ce dont il s'agit, et Mme LEPETIT va donner le sentiment de l?Exécutif.

Vous avez la parole, Monsieur BROSSAT.

M. Ian BROSSAT. - Monsieur le Maire, chers collègues, une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un chien, ou plus exactement de deux chiens. En janvier dernier, un chien dans le 19e arrondissement s'est fait électrocuter suite au dysfonctionnement d'une boîte réseaux sur le trottoir - ce sont ces boîtes réseaux installées dans les années 50 qui visaient à assurer la continuité du réseaux électrique - et nous avons appris depuis, que mercredi dernier dans le 18e arrondissement, à l'angle de la rue Marcadet et de la rue Duc, un autre chien avait reçu une secousse électrique suite au dysfonctionnement d'une boîte réseaux sous le trottoir.

Tout cela pourrait paraître assez anecdotique, mais il se trouve qu?il y a à Paris 4.800 boîtes réseaux sous trottoirs, dont un grand nombre constitue un danger pour les habitants de nos arrondissements. Vous savez, par exemple, que le 23 avril dernier, une boîte réseaux à la porte Montmartre a explosé. Dans la mesure où il s'agit de plaques extrêmement lourdes et qu'elles peuvent exploser sur de nombreux mètres, elles constituent un véritable danger pour les habitants de Paris.

C'est la raison pour laquelle nous souhaitons par ce v?u interpeller une nouvelle fois la direction d?E.R.D.F., afin que l'ensemble des boîtes réseaux sous trottoir dangereuses soient éradiquées dans les plus brefs délais.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Bien. Je donne la parole à Mme LEPETIT pour avoir l'avis de l?Exécutif sur ce v?u n° 26.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - L?Exécutif est favorable à ce v?u. Nous avons d'ailleurs déjà eu l?occasion d'examiner et de voter d'autres v?ux sur cette question.

La Mairie de Paris a déjà sollicité E.R.D.F. dès l'été 2008. Nous avons d?ailleurs obtenu un programme de suppression de ces boîtes d'ici 2012. Puis, nous avons réitéré cette demande en mai 2009, suite à l'explosion d'une boîte rue de la porte Montmartre, à laquelle faisait allusion Ian BROSSAT, et nous avons obtenu une suppression définitive de ces équipements d'ici la fin 2011.

Pour ce qui est des boîtes triphasées, même si E.R.D.F. nous précise qu'elles ne présentent pas de danger particulier, il a été décidé quand même de les supprimer, au rythme de 500 par an, à partir de 2012.

Bien sûr, nous votons ce v?u, parce que je pense que c'est une manière de maintenir, si je puis dire, la pression, même si je sais qu?E.R.D.F. est bien conscient de ces problèmes, qui peuvent être un danger bien évidemment pour la population. Là, nous avons parlé de chiens, mais il pourrait s'agir d'êtres humains.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame LEPETIT.

Vous voulez une explication de vote, Monsieur POZZO di BORGO ? Je vous donne la parole.

M. Yves POZZO di BORGO. - C'est une affaire qui concerne évidemment les enfants, les personnes, comme le dit Mme LEPETIT, donc nous voterons ce v?u. Mais je voudrais aussi insister sur l'urgence. Je trouve qu?on laisse trop de temps à l?Electricité de Paris à régler ce problème. C'est un problème grave, et il faudrait avoir beaucoup plus d'autorité, Madame LEPETIT, pour aller beaucoup plus vite. C?est la raison d'être de ce v?u, qui insiste sur l?urgence dans cette affaire.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur POZZO di BORGO.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2010, V. 12).