Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au stade Géo André.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2010


 

Mme Liliane CAPELLE, adjointe, présidente. - V?u n° 52 du groupe U.M.P.P.A., relatif au stade Géo André.

La parole est à M. GABORIAU.

M. Pierre GABORIAU. - Merci, Madame la Maire, mes chers collègues.

Ce dossier, bien que d'ordre administratif, renvoie aux évolutions inquiétantes pesant sur les installations sportives du 16e arrondissement.

Il s'agit de prolonger un avenant de concession du parc de stationnement de la porte de Saint-Cloud, ce qui pose indirectement la question du devenir du stade Géo André. Je regrette que la Ville de Paris ait à nouveau reporté l'échéance de trois mois faute de trouver une évolution favorable pour le Stade Français au stade Géo André.

Les attendus prévoyaient la naissance d'une nouvelle installation sportive à l'été 2009, ce qui n'a pas été le cas. Aussi, en conseil, nous avons déposé un v?u au projet de délibération qui nous est proposé.

En effet, il était prévu de synchroniser la procédure de renouvellement de la concession du parc de stationnement avec celle menée par la D.J.S. pour le renouvellement de la concession du centre sportif Géo André, la D.J.S. n?excluant pas la possibilité de construction sur la dalle de couverture qui aurait nécessité de renforcer la structure de l'ouvrage de stationnement.

À la lecture de l'exposé des motifs de la délibération, il apparaît que les négociations menées par la D.J.S. n?ont pas permis d'aboutir à l'attribution de la nouvelle concession sportive à l?été 2009.

Pourtant, l'appel d'offres lancé par la Ville a été honoré en temps utile par l'association "Stade Français Omnisports". Puis-je rappeler que la commission spéciale des Conseillers de Paris n'a toujours pas été convoquée sur ce sujet ?

Considérant l'intérêt général pour les sportifs parisiens de cette association historique forte de 12.000 adhérents?

Mme Liliane CAPELLE, adjointe, présidente. - Vous en êtes à une minute trente.

M. Pierre GABORIAU. - D?accord, combien me reste-t-il ?

Mme Liliane CAPELLE, adjointe, présidente. - Rien ! C?était une minute.

M. Pierre GABORIAU. - Ah ! Alors je vais aller vite ; merci, Madame le Maire, de me le rappeler avec gentillesse.

? dont 6.000 pratiquent régulièrement le stade Géo André, en particulier les jeunes et les sections sportives amateurs, y compris de haut niveau, volley-ball et féminin.

Nous avons émis le v?u que le Maire de Paris fasse évoluer favorablement ce dossier essentiel du sport de proximité dans le 16e arrondissement ou communique au Conseil de Paris les éléments qui font obstacle à cette évolution.

Je remercie par avance notre collègue Jean VUILLERMOZ pour activer le dossier et faire en sorte que ce ne soit pas uniquement un problème financier de montant de redevance qui obligerait éventuellement le Stade Français à quitter Paris pour aller vers d'autres cieux, ceux des Hauts-de-Seine.

Merci, Monsieur VUILLERMOZ, de l'action personnelle que vous mettrez dans le dossier.

Mme Liliane CAPELLE, adjointe, présidente. - Merci.

Monsieur VUILLERMOZ, vous avez la parole.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Effectivement, la Ville de Paris a lancé en 2009 une consultation visant à la conclusion d'une convention d'occupation temporaire du domaine public pour l'exploitation du stade Géo André.

Le bâtiment principal de ce centre sportif comprend des installations, notamment des courts de tennis, situés sur la dalle de couverture du parking du Parc des Princes. Le "Stade Français Omnisports" a fait des propositions initiales incluant un programme d'investissement comprenant la réalisation d'équipements sur la dalle, connexes à l'activité sportive de Géo André qui aurait nécessité de renforcer la structure de l'ouvrage de stationnement.

Pour diverses raisons techniques et financières, le candidat a infléchi ses propositions d?investissement qui désormais, n?impactent plus la dalle du parking.

Donc, la concomitance entre le renouvellement de la concession Vinci Park France et celle de Géo André ne se pose plus.

Des négociations sont actuellement en cours avec le Stade Français, visant à concilier les aspirations et les contraintes de ce grand club sportif, avec notamment les légitimes attentes de la collectivité en matière de projets sportifs, de redevance et de valorisation du site. Ce point d'équilibre n'a pas encore pu être trouvé mais est en très bonne voie et je vous confirme que la Ville est parfaitement consciente du dynamisme et de l'importance de la pérennité du "Stade Français Omnisports" dans l?Ouest parisien.

Comme vous le savez, et on vient d'en parler voici quelques instants, une commission spéciale avait été mise en place par désignation en Conseil de Paris et portant sur deux renouvellements de concession ; c?est ce que vous avez oublié. C'est-à-dire qu?il y avait en même temps Jean Bouin et Géo André. Vous savez également que vous avez démissionné? enfin, que les représentants de l'opposition municipale en ont démissionné, ce qui fait qu'évidemment on n'a pas pu aller à la conclusion de cette proposition d'attribution.

Je souhaite vous rassurer : les négociations se poursuivent avec l'association "Stade Français Omnisports" et nous serons amenés à saisir la commission spéciale qui devra à nouveau être constituée, compte tenu de votre démission groupée.

Mme Liliane CAPELLE, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur VUILLERMOZ.

Retirez-vous votre v?u, compte tenu des éléments apportés par M. VUILLERMOZ ?

M. Pierre GABORIAU. - Non, je ne souhaite pas le retirer. J?ai confiance en M. VUILLERMOZ, il me rassure en me disant que les négociations avancent bien, mais je tiens à le maintenir et lui dire que je ne savais pas que la commission Jean Bouin était aussi une commission Géo André. Cela n?avait pas été, je pense, spécifiquement noté sur les convocations.

En tout cas, nous avons démissionné de la commission Jean Bouin, certes, mais nous sommes prêts, bien entendu, à travailler dans une nouvelle commission Géo André.

Mme Liliane CAPELLE, adjointe, présidente. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u est donc rejeté.