Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe "Les Verts" relatif à la l'utilisation de copeaux de bois lors d’épisodes neigeux.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2010


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u no 29, qui est relatif à la l'utilisation de copeaux de bois lors d?épisodes neigeux, v?u déposé par le groupe "Les Verts".

C'est M. BOUTAULT qui va le présenter et M. DAGNAUD qui répondra.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Les épisodes neigeux à Paris entraînent la nécessité de répandre du sel sur la voirie et du sable sur la chaussée, mais les conséquences des projections de ce mélange, et en particulier du sel sur les arbres, sont catastrophiques car le chlorure de sodium est un élément très corrosif qui s'attaque aux racines, ce qui accroît considérablement le taux de mortalité des arbres et nécessite de mettre en place des campagnes d'abattage au printemps.

Si on prend en compte l'aspect esthétique, la neige fait la joie des enfants et pourtant, en quelques heures, en raison de ce traitement, elle se transforme en une horrible boue grise en se mélangeant au sable et au sel.

Certaines communes utilisent des procédés alternatifs comme l'épandage de copeaux de bois, qui semble tout aussi efficace. Ce matériel présente en outre l'avantage d?être plus écologique, plus esthétique, moins onéreux et plus léger à transporter.

Je souhaitais, par l'intermédiaire de ce v?u déposé par le groupe des Verts, que la Ville expérimente ou mène une étude sur la possibilité d'utiliser des moyens alternatifs au salage, et notamment les copeaux de bois tel que cela semble être utilisé avec efficacité dans d'autres communes en Europe.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BOUTAULT.

Monsieur DAGNAUD, sur ces copeaux de bois ?

M. François DAGNAUD, adjoint. - Je souhaite en premier lieu rendre un hommage appuyé aux équipes et aux agents de la DPE qui se sont remarquablement mobilisés et ont fait preuve d'une grande réactivité en intervenant dans des conditions climatiques difficiles, souvent de nuit, afin de rendre la ville praticable pour les Parisiens à l'occasion des épisodes neigeux particulièrement nombreux cette année.

Il est vrai que le matériau le plus utilisé sur la voirie parisienne, chaussées et trottoirs, pour accélérer la fonte de la neige, est le sel. Pour autant, d'ores et déjà, les sites végétalisés et les bandes non stabilisées sont de préférence sablés afin d?en préserver les éléments végétaux.

Dans son souci de remplir sa mission de service public et de préserver l'environnement à des conditions économiques acceptable, la DPE étudie actuellement des solutions nouvelles qui pourraient être partiellement expérimentées, mais chacun mesure que les facilités d?approvisionnement en copeaux de bois ne sont pas les mêmes à Paris qu?en Suisse ou au Canada.

J'ajoute que les expériences suisses auxquelles vous vous référez ont démontré leur efficacité sur des voies à faible circulation automobile ; leur efficacité à Paris, ville à fort trafic, devra donc être vérifiée.

Je crois néanmoins intéressant de pousser plus avant une opération pilote, et sans présager de ses résultats, j?émets un avis favorable à ce v?u.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur DAGNAUD.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2010, V. 14).