Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Candidature de Paris pour l'organisation des Jeux olympiques de 2008. M. Jean-François LEGARET et M. l'Adjoint au Maire de Paris chargé des Sports, rapporteurs.

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2000 [2000 JS 571]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 26 décembre 2000.
Reçue par le représentant de l'Etat le 26 décembre 2000.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu le Code général des collectivités territoriales ;
Vu le projet de délibération, en date du 5 décembre, par lequel M. le Maire de Paris lui propose d'apporter des garanties au Comité international olympique pour la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2008 ;
Sur le rapport présenté par M. Jean-François LEGARET, au nom de la 1ère Commission, et par M. l'Adjoint au Maire de Paris chargé des Sports, au nom de la 4e Comission,

Délibère :

Article premier.- M. le Maire de Paris est autorisé à apporter le soutien général de la Ville de Paris à la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques de 2008.
Art. 2.- M. le Maire de Paris est autorisé à s'engager à exécuter et respecter la Charte Olympique et à signer, si Paris est élue ville hôte des Jeux olympiques, le contrat liant la Ville hôte au Comité international olympique.
Art. 3.- M. le Maire de Paris est autorisé à donner l'assurance qu'aucune manifestation importante ne sera tenue à Paris en même temps que les Jeux olympiques.
Art. 4.- M. le Maire de Paris est autorisé à apporter la garantie de la Ville de Paris pour que les financements nécessaires à la construction, l'aménagement ou la rénovation des équipements sportifs nécessaires prévus sur le territoire de la commune de Paris et dont elle est propriétaire, soient réunis dans les délais fixés, si Paris est élue ville hôte des Jeux olympiques de 2008.
Ces équipements énumérés ci-après représentent un financement à réunir estimé à 1.002,9 millions de francs hors COJO :



Equipements


Sport
Estimation,
en millions de francs,
des financements
(hors COJO)
Champ-de-Mars Volley-ball de plage 8,7
Esplanade des Invalides Pentathlon moderne 30
  Sports équestres : dressage, saut 32,1
Halle Carpentier Tennis de Table 17,5
Hippodromes de Longchamp et d'Auteuil
(Bois de Boulogne)
Sports équestres : concours complet 19,8
Palais des Sports Haltérophilie 20
Pavillon Volley-Ball (Parc André Citroën) Volley-ball (éliminatoires) 33,2
Pavillon Badminton (Boulevard des Sports) Badminton 36
Pavillon Basket-ball (Boulevard des Sports) Basket-ball (éliminatoires) 48
Pavillon Handball (Boulevard des Sports) Handball 48
Pelouse de la Muette (Bois de Boulogne) Triathlon 9
Plaine de Bagatelle (Bois de Boulogne) Tir à l'arc 12,3
Piscine Olympique Principale Natation 307
P.O.P.B. Judo, Volley-Ball 45
Stade Jean-Bouin Hockey 41,7
Stade Pershing (Bois de Vincennes) Base-Ball (éliminatoires) 20,6
Stade Pierre-de-Coubertin Volley-ball (éliminatoires), Taekwondo 4
Très Grande Salle Gymnastique artistique, trampoline / Basket-Ball 270
Total   1.002,9

Art. 5.- M. le Maire de Paris est autorisé à garantir au Comité international olympique qu'il engagera les procédures nécessaires visant à l'adaptation des règlements d'urbanisme pour permettre la réalisation des équipements prévus sur le territoire de la Commune de Paris.
Art. 6.- M. le Maire de Paris est autorisé à garantir la mise à disposition du Comité international olympique des sites olympiques dont la Ville de Paris est propriétaire dans des conditions strictement conformes à la charte olympique et au contrat de ville hôte.
Art. 7.- M. le Maire de Paris est autorisé à s'engager à réunir les financements nécessaires à la réalisation de l'aménagement du boulevard Macdonald et des bretelles d'accès du boulevard périphérique au niveau de la porte de la Villette si Paris est élue ville hôte des Jeux olympiques de 2008.
Le financement à réunir est estimé à 554 millions de francs.
Art. 8.- M. le Maire de Paris est autorisé à donner l'assurance de mise à disposition du COJO des espaces nécessaires pour l'accueil d'une partie du Centre international des médias.
Art. 9.- M. le Maire de Paris est autorisé à garantir la mise à disposition de 3 terrains dont la Ville de Paris est propriétaire situés à proximité du boulevard Macdonald en vue de la construction de bâtiments pour l'hébergement des représentants des médias.