Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

15 - 1996, D. 893- Décision modificative n° 1 du budget spécial de la Préfecture de police de 1996.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- Nous passons au projet de délibération D. 893 relatif à la décision modificative n° 1 du budget spécial de la Préfecture de police de 1996.
Je donne la parole à M. SARRE.

M. Georges SARRE, maire du 11e arrondissement.- Merci, Monsieur le Maire.
Je voudrais simplement interroger M. le Préfet de police pour lui demander ce qui va se passer concrètement dans les prochains mois concernant l'extension de la caserne des pompiers qui est située avenue Parmentier, à côté de l'actuel Tribunal d'instance, et comme cette opération est liée à la construction d'un hôtel de police rue Oberkampf, comment le dossier global est en train d'évoluer.
C'est la seule question que je souhaitais poser.
Merci.

M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- Je donne la parole au représentant du Préfet de police pour répondre à M. SARRE.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE.- Merci, Monsieur le Maire.
Je vais donc répondre à M. le Maire du 11e arrondissement sur le point qu'il a évoqué.
S'agissant de la caserne de sapeurs-pompiers de l'avenue Parmentier, les problèmes qui ont retardé la concrétisation de ce projet de restructuration sont en voie de règlement.
Le relogement du Tribunal d'instance, qui constitue effectivement un préalable à l'opération, va pouvoir être effectué grâce au crédit inscrit à cet effet par la Ville de Paris dans son budget modificatif de fonctionnement pour 1996 soumis à l'examen de la présente session.
Le dossier d'appel d'offres pour les travaux de restructuration de la caserne a été transmis aux services compétents et la délibération correspondante devrait pouvoir être inscrite à l'ordre du jour de la séance du Conseil de Paris du 23 septembre prochain.
Dans ces conditions, il est possible de prévoir une individualisation des crédits d'environ 65 millions de francs au premier trimestre 1997 et un début des travaux au deuxième trimestre de l'année prochaine.

M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- Je remercie le représentant du Préfet de police et je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération D. 893.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, les groupes socialiste et apparentés, communiste, du Mouvement des citoyens, Mme BILLARD et M. BLET ayant voté contre, Mme SCHNEITER s'étant abstenue, MM. DUMAIT, MESMIN et Mme TAFFIN n'ayant pas pris part au vote. (1996, D. 893).