Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

47 - 1996, D. 834- Subvention exceptionnelle au "Paris cycliste olympique" (12e).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 1996




M. Alain DESTREM, adjoint, président.- Nous passons maintenant au projet de délibération D. 834 accordant une subvention exceptionnelle au "Paris cycliste olympique".
La parole est à Mme SCHNEITER.

Mme Laure SCHNEITER.- Le rôle d'une municipalité est d'aider à la pratique sportive du plus grand nombre. Par cette demande de subvention, vous nous demandez de soutenir et promouvoir le sport de haut niveau en subventionnant les activités sportives de Mme Jeannie LONGO à hauteur de 150.000 F.
150.000 F, c'est sûrement bien peu pour Mme Jeannie LONGO, c'est énorme comparé aux subventions accordées aux associations qui oeuvrent à longueur d'année dans nos arrondissements, notamment auprès des jeunes.
Ce n'est pas le rôle d'une municipalité que de subventionner une personne. Encore une fois, je regrette que nous n'ayons ni le budget de l'exercice précédent ni le budget prévisionnel de cette Assemblée.

M. Alain DESTREM, adjoint, président.- Monsieur BURRIEZ, vous avez la parole.

M. Jean-Pierre BURRIEZ, adjoint, au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint, au nom de la 4e Commission.- Je répondrai calmement qu'effectivement, nous subventionnons les sportifs de haut niveau, mais que nous subventionnons également toutes les associations sportives de Paris.
Jeannie LONGO, effectivement, est un athlète de haut niveau. Nous avons sept athlètes qui ont le label de la Ville de Paris. J'ai le plaisir d'annoncer que Jeannie LONGO a eu une médaille d'or.
Je crois, Madame SCHNEITER, pour vous rassurer, que nous aidons les sportifs de haut niveau, mais que nous subventionnons également très largement les clubs sportifs.

M. Alain DESTREM, adjoint, président.- Je vous remercie, Monsieur BURRIEZ.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération D. 834.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, le groupe socialiste et apparentés n'ayant pas pris part au vote et Mme SCHNEITER ayant voté contre. (1996, D. 834).