Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

G - Vœu relatif au Centre d’hébergement et d’assistance aux personnes sans-abri de Nanterre.

Déliberation/ Conseil général/ Mai 2007 [2007 V. 7]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 24 mai 2007.

Reçue par le représentant de l?Etat le 24 mai 2007.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant que l?hébergement des sans-abri représente un enjeu tant en termes de nombre de places disponibles qu?en termes de qualité des structures d?accueil ; que l?aménagement des structures d?accueil peut réduire les cas de violence entre personnes hébergées, cas mis en évidence notamment par l?Inspection Générale des Affaires Sociales ;

Considérant l?engagement volontariste de notre municipalité en faveur de l?humanisation des centres d?accueil, qui a permis la rénovation et la programmation de la rénovation de près de 2 000 places d?hébergement ;

Considérant l?effort important de notre collectivité en faveur du Centre d?Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre : contribution à la réhabilitation de 320 places du Centre d?Hébergement et de Réinsertion Sociale (CNRS), à la réhabilitation de 20 places d?hébergement d?urgence du Service d?Accueil et d?Orientation (SAO) et à la programmation de la réfection du Centre d?Hébergement et d?Assistance aux Personnes Sans-Abri (CHAPSA) ;

Considérant que, malgré cet effort, les sans-abri que rencontre la Brigade d?Assistance aux Personnes Sans Abri (BAPSA) refusent souvent d?être hébergés dans les locaux du CHAPSA par peur d?être victimes de violences et que, en conséquence, la qualité de l?hébergement des sans-abri au sein du CHAPSA doit être encore considérablement améliorée ;

Sur proposition de Georges Sarre et des élus du groupe Mouvement Républicain et citoyen, le Conseil de Paris,

Emet le voeu que :

La Mairie de Paris veille à faire inscrire au 5ème Plan Départemental d?Action pour le Logement des Personnes Défavorisées à Paris l?humanisation du CHAPSA et la juste compensation, dans l?agglomération parisienne, des places d?hébergement perdues en conséquence ;

Le CHAPSA puisse, à terme, accueillir des sans-abri sur une longue durée.