Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

52 - 1996, D. 916- Autorisation à M. le Maire de Paris de souscrire un avenant n° 6 au marché signé pour l'informatisation des bibliothèques de la Ville de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 1996




M. Alain DESTREM, adjoint, président.- Nous allons passer maintenant au projet de délibération D. 916 autorisant M. le Maire de Paris à souscrire un avenant n° 6 au marché signé pour l'informatisation des bibliothèques de la Ville de Paris.
Monsieur RIOU, vous avez la parole !

M. Alain RIOU.- Monsieur le Maire, mes chers collègues, le projet soumis concernant l'informatisation des bibliothèques de la Ville de Paris souffre d'un grave défaut.
En effet, sont exclues de cette informatisation, 5 bibliothèques existantes. Il s'agit là d'une différence de traitement entre les usagers du service public qui est inacceptable.
De surcroît, une fois de plus, c'est un arrondissement de l'Est parisien qui est le plus touché. Les bibliothèques Mortier et Orteaux sont installées dans le 20e arrondissement.
Mais le plus grave n'est pas là. C'est bien la menace qui pèse sur l'existence de l'ensemble de ces bibliothèques qui paraît la plus préoccupante.
A terme, selon les informations de vos services, ces petites bibliothèques de proximités doivent en principe disparaître. Si finalement un certain nombre d'entre elles ne disparaissaient pas, elles bénéficieraient avec un grave retard de cette informatisation.
Monsieur le Maire, je vous demande de bien vouloir soumettre au vote du Conseil de Paris l'amendement qui prévoit que les 5 bibliothèques existantes qui en sont exclues bénéficient de l'informatisation.
Si cet amendement n'est pas adopté, le groupe socialiste votera contre le projet de délibération. Je vous remercie.

M. Alain DESTREM, adjoint, président.- Je vous remercie.
Mme MACÉ de LÉPINAY a la parole.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, au nom de la 4e Commission.- Merci, Monsieur le Maire.
Monsieur RIOU, vous souhaitez proposer un amendement visant à réintégrer cinq bibliothèques municipales de très petites tailles dans le marché d'informatisation des bibliothèques de la Ville de Paris.
Le 6e avenant au marché initial sur lequel nous délibérons aujourd'hui, à la fois permet une meilleure organisation de l'équipement et surtout garantit une plus grande sécurité du système tant pour la sauvegarde des données que pour la poursuite même en cas de panne des opérations.
Il est proposé de financer le coût supplémentaire de ce système de sécurité en retirant effectivement du marché ces cinq petites bibliothèques. Il est apparu en effet qu'il était plus urgent de mettre en place une sauvegarde de l'ensemble du système que d'informatiser ces bibliothèques dont certaines ne font guère plus de 100 mètres carrés.
Je vous précise que ces bibliothèques compte tenu de leur surface ont des collections peu importantes en volume et que les usagers continueront à les utiliser comme par le passé avec des fichiers manuels, ce qui est assez simple dans ce type de bibliothèque où on se repère facilement.
Cette proposition a également l'avantage, en cette période de rigueur budgétaire, de financer le système de sécurité sans augmenter le coût du marché d'informatisation.
Par ailleurs, il est bien évident que l'hypothèse d'une fermeture de ces établissements ne pourra être envisagée que parallèlement à la création de nouvelles bibliothèques plus conformes aux souhaits des usagers.
Monsieur RIOU, je suis très triste que vous ne m'écoutiez pas, mais je vous propose, mes chers collègues, de rejeter l'amendement de M. RIOU et de bien vouloir adopter le projet tel qu'il nous est soumis.
Merci.

(Applaudissements sur les bancs des groupes "Rassemblement pour Paris" et "Paris-Libertés").

M. Alain DESTREM, adjoint, président.- Très bien.
Donc, je mets aux voix, à main levée, la proposition d'amendement déposée par M. RIOU.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition d'amendement est repoussée à la majorité, les groupes "Rassemblement pour Paris", "Paris-Libertés" et Mme SCHNEITER ayant voté contre, Mme BILLARD n'ayant pas pris part au vote, MM. DUMAIT, MESMIN et Mme TAFFIN s'étant abstenus.
Je mets à présent aux voix, à main levée, le projet de délibération D. 916.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, le groupe socialiste et apparentés ayant voté contre, Mme BILLARD n'ayant pas pris part au vote, les groupes communiste et du Mouvement des citoyens s'étant abstenus. (1996, D. 916).