Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu demandant le maintien du quartier politique de la ville dans le 14e.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2008 [2008 V. 188]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 12 novembre 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 12 novembre 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) conclu en 2007 entre l?Etat, la Ville de Paris et le Conseil Régional d?Ile de France arrive à échéance à la fin de l?année 2009. 14 quartiers parisiens sont concernés et bénéficient ainsi des différents dispositifs relevant de la Politique de la ville. Le quartier Didot Plaisance - Porte de Vanves dans le 14ème arrondissement est un de ces quartiers. Quelques chiffres pour le définir : près de 12000 habitants, 17% des foyers à bas revenus, 44% de familles monoparentales, un retard scolaire avant l?entrée en classe de sixième important.

Le CUCS a pour objectif d?apporter un soutien financier public supplémentaire pour différents partenaires publics et associatifs afin de lutter contre toutes les inégalités sociales et de réduire les fractures urbaines.

L?année 2008 aura une fois de plus été une nouvelle étape quant au désengagement de l?Etat dans les quartiers Politique de la ville. Dans notre arrondissement, cela représente une baisse de 30% pour les subventions accordées aux associations travaillant dans ce quartier qui s?ajoute aux baisses déjà sensibles des années précédentes et de la disparition des emplois-jeunes.

Ce retrait touche durement les acteurs associatifs du quartier qui agissent au quotidien dans les secteurs de l?accompagnement scolaire, de l?insertion par l?emploi, de l?alphabétisation, de l?accueil des publics jeunes, du soutien aux familles, de l?animation sociale et culturelle. Certains de leurs projets sont parfois remis en cause faute de financement.

La mise en place effective de la RGPP (Réforme Générale des Politiques Publiques) prônée par le Gouvernement touche de nombreux secteurs de l?action publique. A cela, il convient d?ajouter le projet de loi de Finances 2009 qui confirme le travail de mise à mal de toutes politiques publiques gouvernementales, se défaussant sur les collectivités territoriales.

La conjoncture économique actuelle renforce plus encore la demande sociale exprimée sur ces territoires et la précarité sociale, financière des familles parisiennes s?accroît.

C?est dans ce contexte morose que la question du renouvellement du Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) va être examinée.

Sur proposition de Pierre Castagnou et des élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, le Conseil de Paris affirme son plus vif soutien à l?ensemble des partenaires associatifs présents sur le terrain et émet le double voeu :

- que le Maire de Paris s?oppose auprès de la Ministre à toute diminution des aides de l?Etat en direction des quartiers prioritaires,

- que les quartiers politiques de la ville à Paris comme dans le 14ème ne se retrouvent pas victimes d?un nouveau désengagement de l?Etat.