Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif à l’implantation d’un nouvel équipement culturel, le Petit Bain, Quai François Mauriac (13e).

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2008 [2008 V. 207]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 14 novembre 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 14 novembre 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le Petit Bain est un équipement culturel flottant, développé par l?association ?La Guinguette Pirate?, qui doit être amarré au début du deuxième semestre 2009, Quai François Mauriac, dans le 13e arrondissement.

Dédié à la jeune création et à la diffusion dans le domaine des musiques actuelles, l?équipement comprendra notamment une salle de diffusion d?une jauge de 450 places, un studio de répétitions, un studio multimédia, un centre de ressources, un restaurant de 60 couverts, ainsi qu?une terrasse végétalisée de 250 m². L?association a également la volonté de conjuguer son projet culturel avec un projet d?insertion professionnelle. A terme, cette structure devrait employer pour son fonctionnement une équipe de 27 salariés dont 11 en insertion.

La délibération DAC 08-181 prévoit l?attribution d?une subvention d?équipement de 350.000 euros pour la réalisation de ce projet, également financé par la Région Ile-de-France.

Considérant la qualité et la pertinence du projet artistique, culturel et social porté par ?la Guinguette Pirate?, le Conseil de Paris approuve l?attribution d?une subvention pour la mise en oeuvre du projet Petit Bain, mais sur proposition de Philippe MOINE, Jérôme COUMET et les élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés,

Emet le v?u :

Que l?emplacement qui lui sera finalement dévolu sur le quai, fasse l?objet d?une concertation étroite entre la Mairie du 13e arrondissement, la Mairie de Paris et le Port Autonome, afin que l?arrivée de ce nouvel équipement ne puisse constituer une source de nuisance pour les riverains.