Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

81- QOC 96-31 Question de MM. Georges SARRE, Jean-Yves AUTEXIER et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris sur la création d'une stèle dans le cimetière du Père-Lachaise commémorant la fin de la guerre d'Algérie (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1996




M. Gérard LEBAN, adjoint, président. -La dernière question orale du groupe du Mouvement des citoyens a trait à la création d'une stèle dans le cimetière du Père-Lachaise commémorant la fin de la guerre d'Algérie (20e).
Elle est ainsi rédigée :
"Les Anciens combattants d'Afrique du Nord, au premier rang desquels les adhérents de la F.N.A.C.A., formulent depuis de nombreuses années le souhait de voir une place ou une rue de la Capitale évoquer la date de la fin de la guerre d'Algérie, le 19 mars 1962.
Ils demandent également la création d'une stèle dans le cimetière du Père-Lachaise (20e) pour saluer la mémoire de ceux tombés au cours de ce conflit.
C'est pourquoi MM. Georges SARRE, Jean-Yves AUTEXIER et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent à M. le Maire de Paris les propositions qu'il compte faire pour satisfaire les légitimes requêtes des Anciens combattants d'Afrique du Nord."
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Manuel DIAZ, adjoint.
S'agissant de commémorer le 19 mars 1962, par la dénomination d'une voie ou d'une place de la Capitale, cette proposition ne peut être examinée favorablement.
Pour ce qui concerne le second souhait d'implanter une stèle dans le cimetière du Père-Lachaise, cette question a été examinée lors d'une réunion qui s'est tenue à l'Hôtel-de-Ville en novembre 1994.
La F.N.A.C.A. avait, à cette occasion, formulé cette proposition. L'ensemble des associations et des administrations représentées (U.N.C., Conseil national des Français musulmans, Recours, Comité de liaison des associations de rapatriés, Ministère des Rapatriés, Ministère des Anciens combattants et des Victimes de guerre, Ministère de la Défense, Ministère de la Culture) avaient préféré le site du square de la Butte-du-Chapeau-Rouge (19e). La F.N.A.C.A. avait alors admis ce choix. De même, au cours de cette réunion, une oeuvre du sculpteur Eugène-Dodeigne avait été retenue.
Les travaux de mise en place de cette stèle devraient intervenir dans le courant de l'année 1996.
IV - Questions des élus non-inscrits.