Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

67- QOC 96-13 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris au sujet des éclairages des pelouses de la place de Séoul (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1996




M. Gérard LEBAN, adjoint, président. -Nous passons à l'examen de la question de M. CASTAGNOU sur les éclairages des pelouses de la place de Séoul (14e).
En voici la teneur :
"Les résidants de la place de Séoul (14e) ont attiré l'attention de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés sur la destruction de tous les éclairages placés le long des pelouses du jardin public situé sur cette place et dont l'une des causes est la présence d'enfants et d'adolescents jouant au ballon sur ces pelouses.
L'absence actuelle de ces éclairages pose des problèmes de sécurité, notamment en raison de fils laissés à nu.
C'est pourquoi M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris de faire remplacer l'éclairage actuel par des boîtiers enterrés afin d'éviter que se renouvelle ce type d'incident, et de leur indiquer dans quels délais les travaux nécessaires seront réalisés.
Ils demandent également à M. le Maire de Paris d'aménager, à proximité, un espace permettant aux jeunes de jouer au ballon, par exemple, dans le square du Cardinal-Wyszynski."
M. PLASAIT a la parole.

M. Bernard PLASAIT, adjoint. -La vaste pelouse qui occupe le centre de la place de Séoul est très convoitée par des groupes de jeunes ou adultes qui y pratiquent les jeux de ballons, voire d'autres activités violentes. La quasi-totalité des plots d'éclairage détruite lors de ces débordements a été mise nors tension au fur et à mesure des dégradations. Il n'y a donc jamais eu de risque d'électrocution. Les supports métalliques restants seront démontés prochainement.
Afin de rétablir la tranquillité sur cette place, un projet d'aménagement a été mis à l'étude ; le parti retenu consiste en la plantation d'une haie de 2,20 mètres de hauteur sur la périphérie de la pelouse, à l'intérieur des balustrades. Cette clôture végétale sera doublée d'une grille permettant la fermeture nocturne du jardin. La pelouse sera remodelée pour éviter les jeux de ballon et un éclairage de sécurité résistant au vandalisme viendra compléter cet aménagement.
L'installation d'une aire de jeux de ballon de substitution dans le square Wyszynski semble difficile à envisager compte tenu des nombreuses plantations d'arbres et arbustes que comporte ce jardin, dont les équipements actuels - tables de ping-pong qui ont leurs adeptes, divers jeux pour les jeunes enfants - répondent également à un besoin dans ce quartier.
Par ailleurs, les riverains, et notamment les occupants des ateliers d'artistes, ont souvent protesté contre les jeux de ballon parfois organisés dans ce square.
Une aire de basket située à une trentaine de mètres sur la radiale Vercingétorix, entre la rue Alain et la rue de Gergovie, et un terrain de football situé entre la rue de Gergovie et la rue d'Alésia, à 250 mètres de la place de Séoul, devrait satisfaire les amateurs de jeux de ballon.

(Applaudissements sur les bancs des groupes "Paris-Libertés" et "Rassemblement pour Paris").