Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif aux fermetures de classe dans le 14e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Avril 2005 [2005 V. 210]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 9 mai 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 9 mai 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant le v?u adopté par le Conseil du 14e arrondissement lors de sa séance du 4 avril 2005 ;

Lors de la dernière réunion du Conseil Départemental de l?Education Nationale, l?Académie de Paris a présenté la révision de la carte scolaire du premier degré pour la rentrée 2005. A Paris, cette carte scolaire (qui prévoit les fermetures et les ouvertures de classe) ne prend pas en compte les moyens nécessaires au bon fonctionnement du service public de l?éducation nationale. Dans le 14e arrondissement, il est prévu trois fermetures de classe dans les écoles élémentaires 18, rue Jean Zay, 12, rue Sévero et 12, rue d?Alésia.

Ces trois annonces de fermeture suscitent, à juste titre, une très forte mobilisation au sein de la communauté scolaire. Pour notre part, nous considérons que ces décisions constituent un mauvais coup porté à l?école publique dans le 14e. Alors que les effectifs scolaires sont en augmentation depuis 4 ans et qu?un rajeunissement de la population est constaté dans notre arrondissement, nous ne comprenons pas et ne pouvons accepter la logique qui consiste à réduire les moyens d?encadrement. Ce qui est fondamentalement en cause, c?est la réduction drastique des moyens imposée par l?Etat dans le cadre de sa politique générale de désengagement.

Concrètement, ces fermetures de classe, si elles sont confirmées, auront pour conséquence de faire passer le nombre moyen d?élèves à 27 ou 28 par classe, voire davantage, pour les écoles concernées par les fermetures.

En conséquence, sur proposition de M. Pierre CASTAGNOU et des élus du groupe socialiste et radical de gauche,

Emet le voeu :

que le Maire de Paris intervienne auprès du Ministre de l?Education Nationale afin que l?Académie de Paris annule les trois fermetures de classe annoncées dans le 14e arrondissement.