Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la situation scolaire du 12e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Avril 2005 [2005 V. 208]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 9 mai 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 9 mai 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant le v?u adopté à l?unanimité par le Conseil du 12e arrondissement lors de sa séance du 11 avril 2005 ;

Considérant que la décision du Rectorat lors du Conseil Départemental de l?Education Nationale du 11 février 2005 de fermer trois classes, une en maternelle et deux en élémentaire dans les écoles du 12e, est en contradiction avec le discours ministériel sur l?allègement des effectifs dans les classes ;

Considérant que cette décision ne reposait sur aucun élément d?appréciation sérieux, puisque les outils d?évaluation des besoins - notamment les prévisions d?inscription pour la prochaine rentrée scolaire - n?étaient pas encore disponibles ;

Considérant que dans le 12e, 1045 élèves quitteront l?école maternelle en juin 2004 alors que 1252 élèves de petites sections y sont déjà inscrits suite à la campagne d?inscription qui est close depuis le 28 février 2005, soit 207 enfants supplémentaires;

Considérant que la situation dans les écoles élémentaires est tout aussi préoccupante, puisque les effectifs passeraient de 4 915 pour l?année 2004/2005 à 5 095 en 2005/2006 ;

Considérant qu?en conséquence, la décision de fermer des classes ne correspond en rien à la réalité et aux besoins des enfants de l?arrondissement ;

Sur proposition de Mme BLUMENTHAL et des élus du groupe socialiste et radical de gauche,

demande au Maire de Paris de relayer auprès de l?Académie de Paris ses vives inquiétudes concernant la scolarisation des enfants de l?arrondissement compte tenu des annonces de fermeture de classes faites par l?Académie, alors même que la situation nécessite des ouvertures supplémentaires.