Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

4 - 1996, P. 1493 - Subvention à l'association " Mouvement A.T.D. Quart Monde ", 33, rue Bergère (9e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996



M. LE MAIRE DE PARIS. - La parole est à Mme BILLARD sur le projet de délibération référencé P. 1493 accordant une subvention à l'association " Mouvement A.T.D. Quart Monde ".
Mme Martine BILLARD. - Monsieur le Maire, mon intervention sera brève.
C'est pour m'étonner de la faiblesse de la subvention à cette association.
Je sais bien que cette association est particulièrement honnête, puisqu'elle a demandé 15.000 F et on lui attribue effectivement 15.000 F, mais " Mouvement A.T.D. Quart Monde " est quand même connue et reconnue par tout le monde comme une association qui, depuis cinquante ans, se bat pour la réinsertion des personnes qui tombent dans l'exclusion. Comme on parle beaucoup de la fracture sociale depuis un certain temps, cette association, qui mène justement une lutte reconnue par tous sur cette question, devrait être un peu plus soutenue par la Ville, d'autant plus qu'on nous proposait des subventions qui, visiblement, ont été retirées de l'ordre du jour d'aujourd'hui, mais quand je fais le parallèle avec la subvention qui était proposée de 200.000 F pour une enquête d'opinion auprès des élus et que je vois 15.000 F pour lutter contre l'exclusion, il y a quand même des questions qu'on peut se poser...
Donc, Monsieur le Maire, est-ce que la Ville de Paris pourrait envisager avec cette association la possibilité de financer des projets à un niveau un peu plus élevé que 15.000 F ?
Merci, Monsieur le Maire.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Monsieur BURRIEZ, vous avez la parole.
M. Jean-Pierre BURRIEZ, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Monsieur le Maire, je serai très bref.
Ce que Mme BILLARD dit est exact et, justement, l'intérêt de notre Municipalité pour cette association est grand puisque, ce qui est un peu exceptionnel, le montant de la subvention demandée par cette association était de 15.000 F et nous lui accordons 15.000 F.
Donc, je propose le maintien de cette subvention.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération P. 1493.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, M. REVEAU s'étant abstenu. (1996, P. 1493).