Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Voeu relatif à la situation de la poste dans le 12e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Avril 2005 [2005 V. 185]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 2 mai 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 2 mai 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

Considérant que la direction de La Poste entend, à compter du 16 mai prochain, mettre en oeuvre un projet de réorganisation du centre de distribution du 12e arrondissement ;

Considérant qu?à ce jour, 122 facteurs titulaires assurent deux distributions quotidiennes et que 11 facteurs sortent en une fois, alors que, selon le projet de La Poste, il n?y aurait plus désormais que 100 facteurs titulaires - soit 25 % d?effectifs en moins

- qui n?effectueraient qu?une seule tournée ;

Considérant que si l?on peut constater, au niveau national, une baisse du nombre d?objets distribués, personne ne peut croire que cela représente une baisse de 25 % dans le 12e arrondissement ;

Considérant par ailleurs que la rétrocession par l?OPAC à La Poste de la distribution du courrier dans les immeubles qu?il gère ne peut qu?augmenter la masse de travail actuelle des facteurs ;

Considérant qu?au vu des derniers recensements, la population du 12e ne cesse d?augmenter, et donc, avec elle, la masse du courrier destiné aux particuliers, qui représente l?essentiel de la distribution dans le 12e arrondissement ;

Considérant qu?aujourd?hui la distribution du courrier dans le 12e arrondissement connaît déjà de nombreux dysfonctionnements ;

Considérant que dans tous les arrondissements où elle a été mise en oeuvre (5e, 6e, 7e, 11e et 14e) cette réforme ne donne pas satisfaction puisqu?elle a mené à une dégradation à la fois des conditions de travail des facteurs, et de la qualité du service rendu ;

Considérant que pour toutes ces raisons, les habitants, les élus et les organisations syndicales s?inquiètent et redoutent une grave remise en cause de la qualité du service public postal dans le 12e arrondissement ;

Sur la proposition de Mme Michèle BLUMENTHAL et des élus du groupe socialiste et radical de gauche,

Emet le voeu :

Que le Maire de Paris intervienne auprès du Ministre délégué à l?Industrie et du Directeur de La Poste pour qu?ils suspendent ce projet de réorganisation et renouent le dialogue avec les organisations syndicales pour élaborer un projet qui garantira véritablement la qualité du service public rendu par La Poste aux Parisiens.