Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

58 - QOC 96-404 Question de M. Georges SARRE et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris concernant la piscine Molitor (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1996



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. SARRE à M. le Maire de Paris concerne la piscine Molitor.
En voici le texte :
"La piscine Molitor (16e), propriété de la Ville de Paris, était jusqu'en 1989 un équipement concédé, ouvert aux Parisiens. Après le non-renouvellement de la concession par la Municipalité, les lieux ont été volontairement laissés à l'abandon et un projet de construction a été élaboré par un promoteur qui entendait réaliser un complexe de luxe.
Cette piscine est désormais inaccessible au public alors qu'il existe un déficit important en équipements de ce type dans la Capitale et son avenir reste incertain. Il a fallu en effet l'intervention de l'Etat en septembre 1989 pour que, suite à un classement du bâtiment à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques, ce projet ne soit pas réalisé. Cependant, malgré les dégradations causées par l'incurie de la Municipalité parisienne, le bâtiment et les bassins peuvent être remis en état.
Aussi, M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens souhaiteraient-ils connaître avec précision les projets de la Municipalité pour ce bel et rare exemple d'architecture de style "Art déco", qui mérite d'être conservé dans son ensemble, d'être réhabilité dans les meilleurs délais et à nouveau ouvert au public.
Ils demandent à M. le Maire de Paris si la réalisation d'un complexe de luxe occupera tout ou partie de ce bâtiment.
M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens souhaitent qu'un projet respectueux de l'ensemble de cet édifice soit rapidement présenté au Conseil de Paris afin qu'ils puissent, sur la base de plans détaillés, être rassurés sur l'avenir de ce bâtiment.
Ils précisent qu'une fois restauré, cet équipement pourrait, dans le cadre d'un traité de concession, être exploité par une société privée afin que cette piscine puisse à nouveau être accessible à un prix raisonnable aux Parisiens."
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Dominique CANE, adjoint.
La Ville de Paris a engagé sur le site de la piscine Molitor une opération mixte permettant le maintien d'une piscine publique et la réalisation d'une opération privée d'accompagnement (hôtel 3 étoiles de 150 chambres, hôtel 2 étoiles de 150 chambres, ensemble de salles de réception et programme de 25 logements) dans le respect des caractéristiques essentielles de l'ancien établissement de bains.
Le bassin d'été et le pavillon sud (vitraux art déco) resteront propriété de la Ville. Le bâtiment sera restauré et le bassin d'été ainsi que son entourage de cabines seront reconstruits dans leur aspect d'origine. Cette piscine sera publique et une couverture amovible permettant l'exploitation du bassin toute l'année est prévue.
Les procédures nécessaires à la désignation des maîtres d'oeuvre de l'opération publique sont en cours.
L'opération dans sa globalité (marchés de maîtrise d'oeuvre pour l'équipement public, cession de droit à construire pour l'opération privée d'accompagnement, concession de la gestion de la piscine) sera présentée au Conseil de Paris à une prochaine séance.
Les études ne pourront naturellement être lancées qu'après le vote du Conseil.