Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Acceptation de divers dons manuels faits en faveur des collections des musées de la Ville de Paris. Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, rapporteur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Avril 1998 [1998 DAC 14]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 21 avril 1998.
Reçue par le représentant de l'Etat le 21 avril 1998.
Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu le projet de délibération, en date du 18 mars 1998, par lequel M. le Maire de Paris lui propose l'acceptation de divers dons manuels faits en faveur des collections des musées de la Ville de Paris ;
Sur le rapport présenté par Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, au nom de la 4e Commission,

Délibère :

M. le Maire de Paris est autorisé à accepter au nom de la Ville de Paris les dons manuels suivants :
Pour le Musée d'art moderne :
- de M. Fabrice Hybert, 59, rue de l'Aqueduc (10e) :

des prototypes d'objet de l'artiste, matériaux et dimensions divers.
- de la galerie Martini-Ronchetti - Via Roma - 16121 Genova (Italie) :

2 recueils de photographies de César Domela édités en 1981 et 1993 et une édition du photomontage Osram.
Pour le musée Cernuschi :
- de M. et Mme Christian et Agnès Deydier, 14, rue Cognacq-Jay (7e) :

une coupe en terre cuite à glaçure bleue d'époque Tang (618-907), H : 0,042 x L : 0,153 x P : 152.
- de M. Jean-Michel Beurdeley, 200, boulevard Saint-Germain (7e) :

une frise en calcaire gris provenant d'un lit destiné à supporter un cercueil dans la salle principale d'une tombe, première moitié du VIe siècle, 0,46 m x 2,02 m ;
Une coupe lotiforme en céramique à décor floral peint, 0,045 x 0,152, époque des cinq dynasties (907-960) ;
Un chandelier en proto-porcelaine, 0,242 x 0, 22, époque des Sui (581-618).
Pour le musée Zadkine :
- de M. Etienne Perier, 5, rue d'Arsonval (15e) :

une tête d'homme de Zadkine, 1919, terre cuite, 35 cm x 21 cm x 18 cm.
Pour le musée de la Vie Romantique :
de Mme Colette Py, 1, rue Charpentier, Sèvres (Hauts-de-Seine) :

un portrait d'Aurore Lauth-Sand, peint par Charles Frédéric Lauth, son mari, estampe en couleur, 27,5 cm x 36 cm.
Pour le Musée de la Mode de la Ville de Paris :
- de Mme d'Arcangues, 104, boulevard de Magenta (10e) :
16 costumes des XVIIIe et XIXe siècles.
- de la Maison Lacroix, 73, rue du Faubourg-Saint-Honoré (8e) :

une grande robe du soir Christian Lacroix, collection automne-hiver 1995/1996.
- de la Maison Fath, 36, rue du Faubourg-Saint-Honoré (8e) :

10 accessoires divers (boîtes de bas, cravates et bretelles) datant des années 1950, 1960, 1970 et 1980, signés du couturier Jacques Fath.
- de Mme Charlotte Akiko Sere, 10 Kensington Park Garden, Londres :

3 gilets, une traîne de cour et un tricorne des XVIIIe et XIXe siècles.
- du baron de Rubin, 7, rue de Montrosier, Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) :

une robe du soir des années 1930 des s?urs Callot ;
5 robes du soir des années 1920, 1930, 1940 et 1950 griffées Virginie ;
2 manteaux du soir des années 1920 attribués à Paul Poiret.
- de M. Colman et Mme Aubert, 10, rue Barthélémy (15e) :

7 robes, 10 manteaux du soir et 5 tailleurs des années 1960 de Balenciaga.
- de Mme Jenny Gischia, 18, rue Servandoni (6e) :

2 ensembles des années 1980 et 1990 d'Issey Miyaké.
- de Melle Branet, 22, avenue Carnot (17e) :

2 chemises de nuit des années 1930.
- de Mme Nahmias, 103, avenue Henri-Martin (16e) :

un déshabillé des années 1940 griffé A. Sulka et Company ;
un déshabillé des années 1950 griffé Freny ;
2 ensembles du soir des années 1960 griffés Castillo ;
un manteau de cocktail des années 1960 griffé Jean Dessès ;
un ensemble des années 1960 griffé Jean Patou ;
une robe de 1970 griffée Pierre Cardin ;
un ensemble du soir, collection automne/hiver 1968 de Dior.
- de M. Pierre Des Sales, 33, rue du Dragon (6e) :

une revue de 1914 ;
un dessin de mode représentant un manteau, 1908 ;
une aquarelle gouachée (0,45 x 0,65) réalisée en 1910 pour la maison Revillon à l'exposition de Bruxelles.
Pour le Musée Carnavalet :
de la Société des Amis du Musée Carnavalet :

un ensemble d'objets archéologiques, provenant de l'ancienne collection Piketty-Taté issue des dragages de la Seine, à la fin du XIXème siècle.
17 panneaux de vitraux du XIIème au XVIème siècle et portefeuilles de 262 dessins de vitraux.
6 dessins (plans et élévations) de Jean-Benoît-Vincent Barré, vers 1730-1828 pour des hôtels de la Chaussée-d'Antin (hôtel de la Live, maison Cypierre, la maison Girault, hôtel de Laborde).
un dessin aquarellé de Léon Vaudoyer : Tombeau du général Foy, 1826, 64 x 43,8 cm.
un dessin aquarellé de Léon Vaudoyer : Tombeau du chanteur Adolphe Nourrit, vers 1840, 53,4 x 26,6 cm.
un pastel de Jean-Louis Forain : Portrait de Marie Régnier, 1907, 38 x 30,8 cm.
un tableau d'Auguste Leroux : Le Pont Alexandre III, vers 1917, huile sur toile, 100 x 80,5 cm.
une médaille frappée à l'occasion de la Visite de la famille royale à la Monnaie, en 1833 de Jean-Jacques Barre, bronze argenté et doré, diamètre 7,56 cm.
un papier salé d'après calotype (négatif papier) de Willam Henry Fox Talbot : Vue des boulevards à Paris (Boulevard des Capucines), 1843, 16,2 x 21,3 cm.
Le fonds Bullier, réuni par le créateur du bal Bullier (1847) annoté par lui, et resté intact, comportant 83 vues stéréoscopiques prises entre 1855 et 1868, dont 61 sur Paris, certaines coloriées :
* Portrait de Bullier, vers 1855, daguerréotype.
* Buste de Bullier, papier albuminé.
* 25 vues sur verre de Paris vers 1855-1860 : chaussée du Maine, bois de Vincennes, Père Lachaise, chemin de fer de Versailles, Villa Montmorency, Hôpital Saint-Louis, Montmartre, Arc de Triomphe, cafés des Champs-Elysées, marché des Innocents, fontaine Cuvier, bal Bullier, Closerie des Lilas.
* 13 vues d'intérieurs de cafés et de restaurants, vers 1865, papier transparent ou opaque.
* 21 vues du bal Bullier et de la Closerie des Lilas, vers 1865, papier transparent ou opaque.
22 vues stéréoscopiques d'un auteur anonyme : Commune de Paris, 1871.
35 vues de Paris de Vasco Ascoloni : Les Tuileries, le Trocadéro, le Louvre, Carnavalet..., 1988-1992, tirages papier gélatino-bromure.
6 photographies d'Ono Yuji : Architecture de Guimard, 1989-1990, tirages papier gélatino-bromure.
Pour la Conservation
des oeuvres d'arts religieuses et civiles :
de Mmes Janine Guignier-Schober et Guignier - Atelier 9 B - Montmartre aux Artistes - 189 rue Ordoner - 75018 PARIS :

une statue de "Sainte-Geneviève" exécutée par leur père, 1942.