Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à l’extension horaire de l’opération Paris Respire.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2006 [2006 V. 181]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 30 juin 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 30 juin 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

L?opération Paris Respire connaît un succès sans cesse grandissant. Les Parisiens et les Franciliens sont nombreux à venir se promener sur les berges de la Seine, dans les Bois de Vincennes et de Boulogne, sur les quais du canal Saint Martin et dans certains quartiers, lorsqu?il sont rendus aux circulations douces. Dans une Ville particulièrement dense comme la notre, ces espaces de respiration sont tout à fait essentiels.

Ces voies sont fermées au trafic automobile, les dimanches et jours fériés, jusqu?à 18 h toute l?année. Toutefois, dés que les jours se rallongent, le nombre de promeneurs est si important à 18 h 00, lors de la réouverture à la circulation automobile, que cette transition se déroule dans une grande confusion voire un certain danger.

En effet, les promeneurs apprécient de plus en plus ces débuts de soirée, surtout lorsque la nuit ne tombe qu?après 20 h, ce qui correspond environ à l?heure d?été.

Ainsi il est proposé de modifier les horaires de l?opération Paris Respire, en ?faisant durer le plaisir? une à deux heures supplémentaires, selon les périmètres, pendant la période de l?heure d?été (depuis fin mars jusqu?à la mi-octobre environ).

Sur proposition des élu-e-s du groupe Les Verts,

Emet le voeu que :

l?opération ?Paris Respire? soit étendue jusque 20 h, à partir du passage à l?heure d?été et jusqu?à l?heure d?hiver. Cette opération sera mise en ?uvre dans les meilleurs délais sous réserve de la concertation avec les communes riveraines et l?accord de la Préfecture de police.