Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

58 - QOC 97-122 Question de MM. Alain LHOSTIS, Michel VION, Mme Martine DURLACH et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris au sujet des pistes cyclables quais de Valmy et de Jemmapes (10e).

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons à la question suivante concernant les pistes cyclables quais de Valmy et de Jemmapes (10e).
Elle est ainsi rédigée :
" Les pistes cyclables réalisées quais de Valmy et de Jemmapes (10e) ne donnent pas entière satisfaction pour deux raisons essentielles : elles ne sont pas en totalité en site propre et longent le trottoir côté bâtiments, et non côté canal.
La sécurité des cyclistes est donc d'autant plus menacée que les riverains, pour accéder aux habitations, commerces ou entreprises, ont tendance à s'arrêter sur la piste cyclable ou à la traverser intempestivement.
MM. Alain LHOSTIS, Michel VION, Mme Martine DURLACH et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris ce qu'il compte faire pour prendre en considération leur suggestion de transférer les pistes cyclables le long du canal Saint-Martin, en totalité en site propre, ainsi que cela a été réalisé quai de la Marne, le long du canal de l'Ourcq. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Bernard PLASAIT, adjoint.
La liaison Nord-Sud du plan " Vélo " permet de traverser Paris en reliant la piste du canal de l'Ourcq à Pantin à celle de la coulée verte du T.G.V. " Atlantique " à Malakoff. Elle emprunte les quais de Valmy et de Jemmapes. La présence de nombreuses intersections sur ces axes (10 sur le quai de Valmy et 7 sur le quai de Jemmapes),dont 11 sont équipées d'une signalisation tricolore sur une longueur de 2,4 kilomètres, a conduit à la mise en place dans ce site d'une bande cyclable à droite de la chaussée, qui semble plus naturelle, plus sécurisante et plus accessible pour les cyclistes. En effet, quelles que soient la provenance ou la destination du cycliste, la bande à droite de la chaussée leur permet de sortir de l'aménagement en toute sécurité pour tourner à droite ou d'y accéder sans avoir à traverser le quai.
Il convient, par ailleurs, de noter que sur le site mentionné, du fait de la création d'un séparateur entre la piste réservée aux vélos et le stationnement, la moitié du linéaire des pistes se trouve être, de ce fait, en site propre, dispositif très apprécié des associations représentatives des cyclistes.
Les sites du quai de la Marne et du canal Saint-Martin ne peuvent pas se comparer. En effet, les quais du canal Saint-Martin représentent un axe de transit Nord - Sud pour les véhicules, alors que la circulation du quai de la Marne est limitée à la stricte desserte de quartier. Le caractère résidentiel, ainsi que la géométrie de ce quai, a permis d'implanter une piste bidirectionnelle le long du canal de l'Ourcq, ce qui s'avère impossible pour le canal Saint-Martin. La traversée du quai de la Marne par les cyclistes désirant se rendre à leur domicile ou dans ce secteur se fait donc en l'absence de pression automobile et avec une très grande visibilité due à l'inexistence de virages et de dénivelé dans cette voie.
Un aménagement identique à celui réalisé quai de la Marne n'apparaît donc pas justifié pour les quais du canal Saint-Martin.