Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à l’organisation du service de taxi dans les grandes gares parisiennes.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mars 2010 [2010 V. 58]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 9 avril 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 9 avril 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

Considérant que les gares constituent un élément majeur d?ouverture de la Capitale sur le monde et une porte d?entrée essentielle pour les voyageurs dans Paris.

Considérant que la complémentarité entre les trains et les taxis s?avère cruciale pour la bonne circulation des voyageurs dans la ville et l?accueil des touristes dans la Capitale.

Considérant que l?agencement actuel des gares et l?organisation du service de taxi dans les stations empêchent une inter modalité efficace entre ces moyens de transport.

Considérant la gare du Nord (1ère gare d?Europe) , emblématique de cette situation, dans laquelle la capacité de stockage est d?environ 50 véhicules, alors qu?une rame de TGV compte 360 voyageurs et que 1.000 trains grandes lignes y partent ou y arrivent chaque jour.

Considérant l?aménagement de la gare du Nord, scindée en 3 tronçons distincts :

- une file canalisée rue de Dunkerque ; un autre bout rue de Maubeuge, dont la file, non canalisée relève de l?espace public de la Ville de Paris ; un dernier tronçon sur le cours de Compiègne qui appartient à la SNCF.

Considérant que cette situation de chevauchement des responsabilités se retrouve dans l?ensemble des grandes gares parisiennes et entraîne un manque de cohérence dans l?aménagement et la gestion de l?espace.

Considérant, par ailleurs, que le service d?accueil et de gestion des voyageurs dans l?organisation du trafic des taxis est pratiquement inexistant, au contraire de nombreuses autres grandes capitales.

Considérant que la gare de Lyon constitue un autre exemple flagrant de ce manque de régulation, de coordination avec la SNCF, provoquant des files d?attente anarchiques.

Considérant que ces déficiences sont très préjudiciables à l?image de Paris ?ville monde? au confort et à la sécurité des parisiens.

Considérant la volonté de la SNCF de s?affirmer comme un acteur global du transport public, à travers la prise de contrôle de Keolis.

Considérant que la nouvelle entité de la SNCF ?gares et connexions? se déclare prête à travailler à l?accès des gares en partenariat avec la municipalité qui est responsable de ces accès.

Sur la proposition de M. Yves Pozzo di Borgo, Mme Edith Cuignache-Gallois et des élus du groupe centre et indépendants

Demande au Préfet de police et au Maire de Paris :

- de constituer un groupe de travail entre la Préfecture, la municipalité, la SNCF et les représentants de la profession de taxi pour le réaménagement de la voirie et des stations de taxis dans les grandes gares parisiennes ;

- de renforcer la présence policière pour assurer un meilleur respect de la circulation et la fluidité du trafic ;

- de demander à la SNCF de mettre en place un service d?agents d?accueil et de régulation pour l?organisation des flux et la gestion de l?attente des voyageurs.