Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

32 - 1996, P. 1997 - Subvention à l'association des commerçants " Comité Vendôme ", 8, rue des Capucines (2e). - Montant : 40.000 F.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Il nous reste à examiner deux projets de délibération, mes chers collègues, à commener par une subvention à l'association des commerçants du " Comité Vendôme ".
Monsieur BRAVO, vous avez la parole.
M. Jacques BRAVO. - Monsieur le Maire, je serai très bref.
Il est proposé de verser 40.000 F au " Comité Vendôme " dont le budget annuel si j'ai bien lu est de l'ordre de 3 millions de francs.
C'est donc une subvention de l'ordre de 1 %.
Il nous semble que par rapport aux besoins des associations que nous analysons au fil des séances, il serait plus intéressant de réserver de tels subsides à des associations nouvelles ou qui ont vraiment un besoin prioritaire, plutôt que de verser 1 % à un comité comme celui-ci, disposant par ailleurs de ressources aussi importantes.
En outre, l'an dernier, alors que nous votions contre cette même demande de subvention, le Président LEBAN avait trouvé logique notre demande de rattacher le vote de cette subvention au 1er arrondissement plutôt qu'au second. En effet, le " Comité Vendôme " est plutôt localisé dans le 1er arrondissement, seule l'adresse de l'association étant rue des Capucines, dans le 2e. Ce serait donc normal que cette délibération soit soumise au Conseil du 1er arrondissement, voire présentée dans les deux arrondissements.
Notre position sera de voter contre, en vous demandant de ne pas renouveler ce genre de proposition visant à verser 40.000 F à une association qui dispose par ailleurs d'un budget de 3 millions de francs.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci.
Monsieur LEBAN, vous avez la parole.
M. Gérard LEBAN, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.
Le " Comité Vendôme " a présenté une demande pour le financement de son projet d'illumination de la place à l'occasion des fêtes de fin d'année.
Dans le domaine des initiatives que prennent les associations de commerçants, d'artisans des rues de Paris pour créer des animations commerciales, qu'il s'agisse des quinzaines ou des illuminations, la Mairie a toujours eu pour principe d'aider proportionnellement davantage les voies parisiennes qui en ont le plus besoin et les associations de création récente.
Aussi, la subvention proposée en faveur du " Comité Vendôme " est-elle plafonnée : 40.000 F en 1993, 48.000 en 1994, 40.000 F en 1995 et 40.000 F en 1996. Rapporté au devis de 3.056.150 F présenté par le comité, la subvention ne représente que 1 %. Toutefois, elle ne comble pas le déficit et il n'y a pas de raison, quand une association fait un effort considérable en réalisant une des plus belles illuminations de Paris, de ne pas marquer le soutien de la Ville.
En ce qui concerne le Conseil d'arrondissement saisi de l'examen du projet, l'expérience m'a conduit à adopter la formule la plus simple, à savoir : est saisi l'arrondissement où se trouve le siège social de l'association.
Toutefois, il est vrai que la plupart des commerçants de la place Vendôme, pour ne pas dire la quasi-totalité, sont dans le 1er arrondissement. Je suis d'accord pour qu'à partir de l'an prochain, le 1er arrondissement soit consulté.
Voilà, Monsieur le Maire.
(Applaudissements sur les bancs des groupes " Rassemblement pour Paris " et " Paris-Libertés ").
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération P. 1997.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, les groupes socialiste et apparentés, communiste, du Mouvement des citoyens, Mmes SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre, M. REVEAU s'étant abstenu. (1996, P. 1997).