Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu afin que les personnels intervenant sur voirie disposent de locaux fixes.

Déliberation/ Conseil municipal/ Novembre 2002 [2002 V. 136]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 12 décembre 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 12 décembre 2002.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Souvent, sur les chantiers de voirie, sont implantées une ou plusieurs baraques mobiles servant d'abri.
Ces baraques sont pour les personnels qui les occupent particulièrement insalubres : sans sanitaires, sans chauffage, parfois sans fenêtre.
Implantées sur la chaussée ou sur les trottoirs, elles sont de surcroît, une vraie gêne pour les habitants, et particulièrement dans un arrondissement aussi dense que le 9e. De plus, souvent encerclées par des barrières, elles sont un lieu propice aux dépôts sauvages d'ordures qui s'y accumulent.
Ces baraques de chantier sont une nuisance autant pour les personnels que pour les riverains.
Une solution serait que la Ville ou l'entreprise chargée des travaux disposent de locaux. Les marchés passés pourraient imposer cette clause.
Quant à la Ville, elle pourrait disposer de locaux affectés à la voirie, en surface ou en sous-sol, tout comme les services de la propreté qui disposent pour leur personnel de lieux d'appel équipés - vestiaires, sanitaires, chauffage, salle à manger.
Pour le 9e arrondissement, il existe, place d'Estienne d'Orves, un ancien lieu d'appel que la Direction de la Protection de l'Environnement n'utilise plus depuis des années. Ce local est géré par la D.L.T.I. Il pourrait convenir aux personnels et constituer le premier local voirie fixe offrant des conditions d'hygiène nécessaires et satisfaisantes. Il suffit pour cela que la Direction de la Voirie et des Déplacements en demande l'affectation, puis que soit réalisée une remise aux normes et un aménagement.
Pour toutes ces raison, sur la proposition de Mme Nicole AZZARO et l'ensemble du groupe "Les Verts",

Emet le v?u :

- que le lieu d'appel situé place d'Estienne d'Orves dans le 9e soit affecté à la D.V.D. pour être utilisé par les personnels d'entretien ;
- que le Maire de Paris fasse en sorte que chaque arrondissement dispose, selon sa superficie, d'un ou plusieurs lieux offrant aux personnels intervenant sur voirie de bonnes conditions de travaux et d'hygiène.