Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

95 - QOC 97-131 Question de M. Jean-Pierre REVEAU, élu du Front national, à M. le Maire de Paris au sujet de subventions versées à différentes associations ayant les mêmes buts.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. Jean-Pierre REVEAU à M. le Maire de Paris concerne les subventions versées à différentes associations ayant les mêmes buts.
En voici le texte :
" Une dépense de 4.000 F, imputée au chapitre 957, sous-chapitre 957-90, article 657-3, du budget de la Ville de Paris, sera accordée à l'association dénommée " L'heure d'amitié des cheveux blancs ".
Mais le chapitre 970, sous-chapitre 970-00, article 657-3, prévoit une subvention de 30.000 F pour l'association " Les têtes blanches ".
M. Jean-Pierre REVEAU demande à M. le Maire de Paris de bien vouloir lui faire connaître sur quels critères d'appréciation se fonde Madame le Chargé des Affaires sociales pour proposer des montants aussi disparates au profit d'associations qui poursuivent apparemment les mêmes buts. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Marie-Thérèse HERMANGE, adjoint.
Les associations " L'heure d'amitié des cheveux blancs " et " Les têtes blanches ", toutes deux situées dans le 18e arrondissement, ont effectivement bénéficié de subventions s'élevant respectivement à 4.000 F et 30.000 F.
L'association " L'heure d'amitié des cheveux blancs " a présenté en 1996 une demande de subvention pour un montant de 4.000 F, somme égale à l'aide qui lui avait été apportée pour la première fois par la collectivité parisienne au titre de l'année 1995.
Il s'agit d'une association qui organise des activités d'accueil et d'animation pour les personnes âgées. Son action reste cependant limitée dans son ampleur. Elle n'a qu'une vingtaine d'adhérents.
La subvention accordée représente 90 % du budget et permet à l'association de louer un local.
En ce qui concerne l'association " Les têtes blanches " qui a obtenu 30.000 F, elle comprend une centaine d'adhérents qui oeuvrent très activement en faveur des personnes âgées défavorisées de l'arrondissement. Des aides personnalisées et des colis leur sont attribués.
L'action de cette association est bien connue des services sociaux. Elle est en outre soutenue par la Municipalité depuis de nombreuses années puisqu'elle bénéficiait déjà d'une subvention en 1976.
J'ajoute que le Maire de l'arrondissement a donné un avis favorable à la reconduction de la subvention en 1996.