Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

81 - QOC 97-108 Question de Mme Elisabeth LARRIEU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos des problèmes de sécurité aux abords du lycée d'enseignement commercial " Maria Deraismes " (17e).

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons à la question orale de Mme Elisabeth LARRIEU à M. le Maire de Paris à propos des problèmes de sécurité aux abords du lycée d'enseignement commercial " Maria Deraismes " (17e).
En voici le texte :
" Mme Elisabeth LARRIEU et les membres du groupe socialiste et apparentés attirent l'attention de M. le Maire de Paris sur les problèmes de sécurité relatifs aux abords du lycée d'enseignement commercial " Maria-Deraismes ", 19, rue Maria-Deraismes (17e).
En effet, en dépit du rétablissement du dispositif " Vigipirate ", des automobilistes continuent à bafouer le périmètre de sécurité mis en place par les autorités de police en se garant le long des barrières, du moins celles ayant résisté aux tentatives d'arrachage.
De plus, les accès-pompiers du lycée, situés respectivement 19, rue Maria-Deraismes et 8, rue Jean-Leclaire sont obstrués en permanence, de jour comme de nuit, par des véhicules en stationnement.
Face à cette situation qui compromet quotidiennement la sécurité des usagers du lycée, ne peut-on envisager :
1°) en ce qui concerne le périmètre de sécurité, de revoir ou de renforcer le système de fixation des barrières afin d'éviter leur déplacement, voire leur disparition ;
2°) en ce qui concerne les " accès-pompiers ", d'apposer des panneaux d'interdiction de stationner sur les deux portails correspondants et d'installer des barrières mobiles fixées au sol ou aux grilles par un cadenas. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Bernard PLASAIT, adjoint.
L'établissement regroupant le collège Marcel-Pagnol et le lycée d'enseignement commercial Maria-Deraismes est situé dans le 17e arrondissement entre les rues Jean-Leclaire, Arthur-Brière, et Maria-Deraismes. Il est bordé au Sud par la rue Félix-Pécaut, voie privée fermée par une grille à chaque extrémité rue Jean-Leclaire et rue Maria-Deraismes.
Dans le cadre du plan " Vigipirate " l'arrêt a été interdit le long de l'établissement. La signalisation réglementaire a été mise en place, de plus pour renforcer le dispositif, des barrières ont été posées sur la chaussée et accrochées au sol. Le système d'accrochage a été détérioré par des usagers qui ont déplacé les barrières pour pouvoir stationner. Les barrières détériorées ont été réparées, remises en place et le système d'accrochage renforcé le 30 janvier dernier.
Les débouchés de la rue Felix-Pécaut sont effectivement des accès pompiers.
Rue Jean-Leclaire, il s'agit d'un passage charretier sur et devant lequel le stationnement est réglementairement interdit. La signalisation a été renforcée par la mise en place de part et d'autre de deux panneaux rappelant l'interdiction de stationner.
Rue Maria-Deraismes, le débouché de la rue Félix-Pécaut a été maintenu, une grille implantée au-delà de l'alignement en interdisant simplement l'accès. Afin d'éviter toute ambiguïté sur l'interdiction de stationner à cet endroit, un passage piétons va être signalé sur le sol de la chaussée en assurant la continuité du trottoir de la rue Maria-Deraismes de part et d'autre du débouché de la rue Félix-Pécaut.
Le contrôle du respect de la réglementation, tant en ce qui concerne l'interdiction de l'arrêt dans le périmètre neutralisé, que du stationnement au droit des accès pompiers est de la compétence de M. le Préfet de police.
La parole est à M. le Représentant du Préfet de police.
M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - La Direction de la Voirie et des Déplacements de la Mairie de Paris procède, depuis la réactivation du plan " Vigipirate " le 3 décembre 1996, en liaison avec les services de police, à la fixation au sol du dispositif de barriérage mis en place aux abords de tous les établissements scolaires.
C'est ainsi qu'un périmètre de sécurité et de neutralisation du stationnement des véhicules a été instauré rue Arthur-Brière et rue Maria-Deraismes, aux abords du lycée d'enseignement commercial Maria-Deraismes.
En revanche, les deux accès pompiers donnant sur les rues Maria-Deraismes et Jean-Leclaire ne peuvent pas être barriérés afin de permettre leur utilisation par les services de secours en toutes circonstances.
Je rappelle, toutefois, que le stationnement de tout véhicule sur les accès pompiers comme dans les périmètres de sécurité instaurés à proximité des établissements scolaires, qui sont dûment signalés par panneaux, est considéré comme gênant au titre de l'article R. 37-1 du Code de la route et donne lieu à l'enlèvement systématique et sans délai des véhicules en infraction.
Je puis vous indiquer que des instructions ont été renouvelées aux services de police locaux, pour qu'ils fassent preuve de la plus grande rigueur à l'égard des véhicules garés sur ces emplacements.