Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

40 - QOC 97-75 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Préfet de police au sujet de la sécurité auprès des distributeurs automatiques de billets notamment dans le secteur de la porte de Saint-Cloud (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous commençons nos travaux par les questions orales des groupes " Paris-Libertés " et " Rassemblement pour Paris ". Je vous donne lecture de la première d'entre elles :
" Des plaintes de plus en plus nombreuses émanent de personnes victimes, soit de tentatives d'intimidation, soit de bousculades, soit de menaces verbales, lors des retraits opérés auprès des distributeurs automatiques de billets, notamment dans le secteur de la porte de Saint-Cloud (16e).
Est-il possible, dans le cadre des rondes qu'elle effectue, que la Police nationale accorde à ces points une particulière attention ? "
La parole est à M. le Représentant du Préfet de police.
M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - En raison de son caractère résidentiel, le 16e arrondissement est effectivement un terrain d'action privilégié pour les voleurs agissant au préjudice d'utilisateurs de distributeurs automatiques de billets.
Il s'agit le plus souvent de vols par ruse, manipulations diverses ou intimidation.
Le nombre de vols avec violences reste, heureusement, très limité.
Pour apporter une réponse adaptée à cette forme de délinquance, la 1ère division de Police judiciaire, territorialement compétente, a créé en 1994 une unité spécialisée dans la répression de ce type d'infractions et des vols dits " à la fausse qualité ".
Les fonctionnaires de ce groupe assurent des missions de surveillance, regroupent et exploitent les informations portant sur le mode opératoire et le signalement de leurs auteurs pour les faits commis sur les 8e, 16e et 17e arrondissements.
Au cours de l'année 1996, pour ces trois arrondissements, cette unité de Police judiciaire a été appelée à instruire 255 affaires de cette nature, dont 79 sur le 16e arrondissement. Les synthèses réalisées ont ainsi permis d'appréhender 8 malfaiteurs.
L'action de ce groupe sera poursuivie, voire renforcée en fonction des réalités constatées sur le terrain.
De même, la surveillance des distributeurs automatiques de billets fait l'objet d'une attention toute particulière de la part des îlotiers et des brigades anti-criminalité de la Sécurité publique.
A cet égard, M. le Préfet n'a pas manqué de donner les instructions nécessaires pour que les surveillances et les contrôles soient accentués dans le secteur de la porte de Saint-Cloud, ainsi que vous en avez exprimé le souhait.