Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2 - Condoléances.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1997



M. LE MAIRE DE PARIS. - Chers collègues, le Conseil de Paris a appris avec beaucoup de tristesse et d'émotion le décès survenu le 1er février 1997 de Mme Germaine ARNAULT-BARJON, ancien Conseiller général de la Seine, ancien Conseiller municipal de Paris.
(Les conseillers se lèvent).
Née en 1906, Mme ARNAULT-BARJON, employée de bureau, adhère à la Ligue des femmes contre la guerre et la misère ainsi qu'au Parti communiste en 1934.
Elle participe activement à la Résistance. Elle sera arrêtée et déportée à Ravensbrück.
Au lendemain de la Libération, elle milite à la Fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes.
En 1948, elle remplace Pierre DELON, démissionnaire, en qualité de Conseiller municipal de Paris, 4e secteur, et de Conseiller général de la Seine.
Réélue en 1953 et 1959, elle ne se représentera pas en 1965.
Au sein de l'Assemblée parisienne, elle siège notamment à la Commission mixte de la famille et de la population, à la Commission de l'aide sociale à l'enfance, à la Commission des anciens combattants et victimes de guerre. Elle fait également partie du conseil d'administration de l'Assistance publique.
Par la suite, Mme ARNAULT-BARJON exercera les fonctions de Secrétaire générale de l'Association des déportés, internés, résistants et patriotes de Paris de 1967 à 1994.
Mme ARNAULT-BARJON, qui avait su gagner l'estime et l'amitié de tous, même de ses adversaires politiques, était Chevalier de la Légion d'honneur, Médaille militaire, Médaille du Combattant volontaire de la Résistance, Croix de Guerre avec palmes.
En mon nom personnel et au nom du Conseil de Paris, j'exprime à son époux, à ses enfants et petits-enfants, les condoléances attristées de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).
Merci.