Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la suppression de la deuxième tournée du courrier à Paris et adopté à l'unanimité des votants du Conseil d'administration du 9e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2004 [2004 V. 93]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 2 juin 2004.
Reçue par le représentant de l'Etat le 2 juin 2004.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Depuis juin 2003, la distribution unique du courrier a fait son entrée dans le 6e arrondissement.
En octobre dernier, la CGT alertait l'opinion publique quant à l'extension de la démarche à tous Paris.
En juin dernier et pour faire suite au v?u présenté au conseil de Paris à ce sujet, Christian SAUTTER rencontrait les responsables de la délégation Ile-de-France de la Poste. Ceux-ci affirmaient leur volonté "de préserver le service public de proximité" tout en confirmant le processus de "modernisation" de l'acheminement et du tri du courrier dans le cadre de l'ouverture à la concurrence des services publics.
Or, force est de constater que la direction de la poste répond à ces critères Européens en dégradant ce service public puisqu'elle supprime la 2e tournée du courrier sur tout Paris.
Et cela arrondissement par arrondissement, ce qui peut laisser croire que la direction de la Poste craint une mobilisation des postiers et l'indignation des usagers a l'échelle de tout Paris, telle qu'elle a eu lieu dans le 6e arrondissement avec des usagers qui ont signé massivement une pétition contre cette suppression de tournée.
En appliquant cette suppression arrondissement par arrondissement les responsables de la Poste divise les parisiens pour imposer cette dégradation du service public.
Cela représente pour les habitants et les entreprises des arrondissements une dégradation du service sans précédent. Cela veut dire pour eux qu'ils ne recevront leur courrier, y compris les courriers urgents tel que les recommandés, que tard dans la matinée voir en début d'après midi.
Il est prévu de passer d'un système d'équipe de 4 postiers par quartiers effectuant trois tournées journalières, à un seul postier par quartier effectuant une seule tournée par jour. On voit ici le danger pour la qualité de service aux usagers et la fragilisation du travail de ces postiers.
Dans le 9e arrondissement il est prévu la suppression de 80 tournées journalières pour le 5 juillet 2004. Ce qui représente la suppression de 80 postes de postiers piétons.
On ne peut laisser détériorer ainsi ce service public indispensable, on ne peut accepter la dégradation de la qualité de ce service et des conditions de travail des postiers.
En conséquence, sur la proposition de M. Jacques DAGUENET et des élus du groupe communiste,

Émet le v?u :

- "que le Maire de Paris intervienne, à nouveau auprès du Ministre délégué à l'industrie et réitère son intervention auprès du directeur de la délégation Ile-de-France de la Poste, afin de leur faire connaître son opposition à la généralisation de la suppression de la 2e tournée de courrier sur Paris, parce qu'elle ne permet pas de garantir la qualité du service attendue par les usagers et qu'elle est synonyme de dégradation des conditions de travail des postiers, notamment par la suppression d'emplois de postiers piétons".