Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Vœu déposé par le groupe “Les Verts” relatif à la vente de l’immeuble situé 26, rue Brézin, dans le 14e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2007


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 53 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, relatif à la vente de l?immeuble situé 26, rue Brézin, dans le 14e arrondissement.

Vous avez la parole, Monsieur DUTREY.

M. René DUTREY. - Ce v?u nous donne l?occasion de passer de la théorie à la pratique, comme suite à notre débat budgétaire d?hier et de ce matin sur les possibilités d?achat de la Ville de Paris.

L?immeuble du 26 rue Brézin est menacé de vente à la découpe. L?originalité de cette vente à la découpe, c?est qu?il s?agit d?une abbaye. L?abbaye Saint-Martin se met également à vendre à la découpe, c?est-à-dire par congé vente vers l?ensemble des locataires.

Force est de constater que cet immeuble et les loyers sont réellement en dessous du marché. On peut caractériser cet immeuble comme faisant partie du parc de logement social de fait.

Ce v?u vise, avant toute idée de préemption éventuelle de cet immeuble, d?approcher le propriétaire qui a d?ailleurs confié la gestion de cet immeuble à un marchand de biens, en vue que la Ville de Paris achète cet immeuble pour le conventionner et pérenniser sa population dans les appartements.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci.

Monsieur MANO, vous avez la parole pour répondre au nom de l?Exécutif.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Je m?aperçois que vous suivez avec intérêt les affaires du 14e arrondissement, mais le maire du 14e arrondissement aussi.

Nous avons été informés de la situation, il y a deux mois, et nous avons pris les dispositions nécessaires en demandant à la R.I.V.P., avec notre soutien, de prendre contact avec l?agence immobilière.

Les contacts sont dès à présent établis avec la structure pour une acquisition, une négociation.

Votre v?u n?a pas lieu d?être puisque tout est en route. Je vous le dis simplement et, donc, nous suivons avec attention tout ce qui se passe sur ce patrimoine et un bailleur a été chargé de la négociation.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Monsieur DUTREY, maintenez-vous votre v?u ?

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Il faudrait qu?il le retire parce que c?est déjà fait.

M. René DUTREY. - En termes de fonctionnement de la majorité, quand on demande à retirer un v?u, j?aimerais que l?on puisse en parler en amont avec les éléments. On m?avait dit que ce v?u ne posait pas de problème et qu?il serait adopté.

Il n?y a pas de drame politique. L?essentiel, c?est que la Ville de Paris prenne contact avec ce propriétaire, achète le bien et je serais d?ailleurs très intéressé de connaître le niveau de prix.

Vu que ce v?u vient formaliser ce que vous faites déjà, je vous propose plutôt de le maintenir.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - On ne va pas poser de problème, mais cela fait deux mois que nous sommes sur cette affaire.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Quel est le diagnostic de l?Exécutif ?

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Le v?u présenté par M. DUTREY est la synthèse de l?action de la Ville depuis deux mois.

Avis favorable.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 343).