Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif à la création d'un "Comité pour l'emploi, le développement économique durable et la formation". (DDEE 60).

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2003 [2003 V. 171]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 5 novembre 2003.
Reçue par le représentant de l'Etat le 5 novembre 2003.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Considérant la détérioration de l'emploi à Paris avec un taux de chômage qui atteint 11,4 % et dépasse souvent les 20 % dans de nombreux quartiers du Nord-Est parisien ;
Considérant la situation fort préoccupante du chômage des cadres, mais aussi de celles et ceux qui sont à la recherche d'un emploi depuis plus d'un an ;
Considérant la situation de plus de 27.000 jeunes parisiens aujourd'hui inactifs, demandeurs d'emplois ou exerçant un travail précaire dans la Capitale ;
Considérant les 200.000 pertes d'empois ces dernières années faisant suite à des fermetures d'entreprises, des plans sociaux et délocalisations ;
Considérant la dévitalisation progressive du tissu économique avec un solde négatif inquiétant entre les installations et les départs d'entreprises ;
Considérant les difficultés à préserver la qualité du service public rendu aux parisiens par les restructurations en cours dans de nombreuses entreprises publiques ;
Considérant les besoins de formation à mettre en ?uvre dans les bassins d'emplois territoriaux en cours d'aménagement pour favoriser une gestion à la hausse des emplois des entreprises qui y sont attendues ;
Considérant que le coût du foncier est un frein à l'installation d 'activités nouvelles ;
Sur proposition de M. Jacques DAGUENET et des élu-e-s du groupe communiste,

Emet le v?u :

Que soit décidée la création d'un "Comité pour l'Emploi, le développement économique durable et la formation" dont la composition la plus large possible reste à définir. Ce comité aura notamment pour missions :
- d'exercer une veille sur les plans sociaux et fermetures d'entreprises ou délocalisations favorisant ainsi l'anticipation et la capacité de réaction de la collectivité ;
- d'exercer une vigilance foncière pour empêcher tout changement d'affectation des locaux d'activités afin de préserver le développement économique et l'emploi ;
- de connaître les besoins en formation et les politiques suivies en la matière ;
- de favoriser une gestion à la hausse de l'emploi des grandes entreprises qui vont s'installer dans les zones d'aménagement en cours de réalisation.