Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DFPE 373 - Approbation du principe de réalisation des travaux relatifs à la construction d’une structure mixte de petite enfance associant une crèche familiale de 70 berceaux et une halte-garderie de 25 places, intégrée à un immeuble de logements, 139-141, rue Castagnary (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2007


 

Mme Mylène STAMBOULI, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l?examen du projet de délibération DFPE 373 relatif à l?approbation du principe de réalisation des travaux relatifs à la construction d?une structure mixte de petite enfance associant une crèche familiale de 70 berceaux et une halte-garderie de 25 places, intégrée à un immeuble de logements, 139141, rue Castagnary (15e).

Mme Lyne COHEN-SOLAL est inscrite sur ce projet de délibération.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Je voulais prendre appui sur ce projet de délibération pour mettre en avant, devant notre collègue Olga TROSTIANSKY, les problèmes et les difficultés que, me dit-on, l?on rencontre actuellement dans certaines crèches du 5e arrondissement en particulier, mais peut-être pas les seules, en ce qui concerne la présence du personnel des crèches et d?un certain nombre de postes de titulaires qui ne seraient pas pourvus.

Je me permets juste de me faire le relais de ces préoccupations et de demander à Mme TROSTIANSKY comment elle voit les choses parce que ces responsables de crèche, qui font un très gros travail, comme vous le savez, partout, sont très inquiètes de ne pouvoir faire leur travail aussi bien qu?elles le désireraient.

Mme Mylène STAMBOULI, adjointe, présidente. - La parole est à Mme Olga TROSTIANSKY.

Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Merci, Madame la Maire, mes chers collègues.

J?entends bien, à travers l?intervention de Lyne COHENSOLAL, toute la détresse du maire du 5e arrondissement qui se trouve confronté, livré à une situation inédite dans son arrondissement.

Je voulais faire un petit rappel historique.

En 2001, le taux de service du 5e arrondissement était de 120 %, alors qu?il n?était que de 40 % dans le 19e arrondissement. Cela veut dire que, dans le 5e arrondissement, il y avait plus d?une solution d?accueil par enfant, alors qu?il n?y en avait aucune pour plus de la moitié des enfants du 19e arrondissement.

Donc nous devions travailler à rétablir cet équilibre et je crois que nous y sommes globalement parvenus, même si évidemment nous devons encore améliorer les choses.

Pour ce qui concerne les effectifs de cet arrondissement, on ne peut pas dire qu?ils soient particulièrement en souffrance. Il est important de rappeler que la France, particulièrement la Région Ile-de-France, est en situation de pénurie de personnels de Petite enfance, et depuis 2001 nous multiplions les efforts pour former de nouveaux personnels par tous les moyens à notre portée : formation interne, financement de bourses d?études, mise en place de filières innovantes en matière d?apprentissage pour à la fois les diplômes d?auxiliaires de puériculture et d?éducatrices de jeunes enfants.

Malgré cela il subsiste des difficultés pour une raison simple : l?Etat ne développe pas ces formations.

Pour ce qui concerne le 5e arrondissement particulièrement, je voulais vous dire qu?il y a un recrutement d?agents d?entretien prévu à la crèche Jean Calvin début janvier et également un poste d?éducateur de jeunes enfants à la halte-garderie Lacépède.

A la Ville de Paris, au-delà des normes réglementaires, nous avons un certain nombre de postes supplémentaires d?auxiliaires de puériculture. Il y aura également des postes supplémentaires dans un certain nombre de crèches.

Je voulais ajouter qu?à partir de janvier, il y aura quelques postes supplémentaires. En tout état de cause les crèches du 5e arrondissement sont en bon état de marche.

Nous avons des personnels en nombre supérieur aux normes qui seront en poste à partir de janvier,  et les crèches du 5e arrondissement fonctionnent avec du personnel en quantité et qualité nécessaires pour que les enfants puissent être accueillis dans de bonnes conditions.

Voilà les précisions que je souhaitais fournir. Après avoir apporté ces réponses je vous propose de voter le projet de délibération qui concerne le 15e arrondissement.

Mme Mylène STAMBOULI, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DFPE 373.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DFPE 373).