Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Voeu relatif à la mise en place d'un dispositif d'alerte et de veille en cas de situations climatiques exceptionnelles.

Déliberation/ Conseil municipal/ Septembre 2003 [2003 V. 135]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 17 octobre 2003.
Reçue par le représentant de l'Etat le 17 octobre 2003.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal
Considérant que la canicule qui a sévi sur l'ensemble du territoire national le mois dernier a entraîné à Paris une surmortalité évaluée à 1.165 décès ;
Considérant que Paris est la ville française où la surmortalité a été la plus élevée ;
Considérant que le Plan d'action chaleur extrême déclenché le 8 août pour libérer un maximum de lits dans les hôpitaux de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris s'est ainsi révélé notoirement insuffisant ;
Considérant que dans d'autres villes françaises telle Marseille, le dispositif d'alerte mis en ?uvre a permis d'éviter une catastrophe sanitaire similaire à celle de Paris ;
Considérant qu'à Marseille, les températures-seuils pour les 3 jours sont prévues par le centre de météorologie qui saisit la cellule de santé publique chargée de déclencher l'alerte ;
Considérant qu'en Italie, les villes de Rome, Turin, Milan et Bologne disposent d'un système de détection et d'alarme au jour le jour, mis au point aux Etats-Unis qui sur la base de paramètres météorologiques prédit un excès de surmortalité attendue ;
Considérant que ce système déclenche des mesures d'interventions sanitaires immédiates et d'accompagnement social pour les situations classées dangereuses ;
Considérant que la mise en place d'un tel système à Paris apparaît comme une indispensable mesure de prévention et salubrité publique ;
Le Conseil de Paris, sur proposition de M. Jean-François BLET et des éluEs du groupe Les Verts,

Emet le voeu :

Que Météofrance, la Ville de Paris, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris et les services de l'Etat, mettent en place un dispositif d'alerte et de veille préventive relatifs aux situations climatiques dangereuses.