Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DVD 136 G - Signature avec le STIF d'une convention de délégation de compétence en matière de services réguliers locaux pour l'organisation de la ligne de bus de quartier des 17e et 18e.

Débat/ Conseil général/ Juillet 2010


 

M. LE PRÉSIDENT. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DVD 136 G relatif à la signature avec le STIF d'une convention de délégation de compétence en matière de services réguliers locaux pour l'organisation de la ligne de bus de quartier des 17e et 18e.

Je donne la parole à M. BENESSIANO.

M. Hervé BENESSIANO. - Merci, Monsieur le Président.

Quelques mots simplement pour dire, à la fois tout le bonheur qu'on a de voir réalisée cette traverse 17-18 qui est attendue depuis fort longtemps. Je voulais à la fois féliciter la concertation qui s'est déroulée dans d'excellentes conditions, ce qui n'est pas toujours le cas, mais sur ce point là, elle était tellement remarquable que je voulais quand même rendre pour une fois, un hommage.

Je regrette bien entendu qu?au niveau de cette traverse, nous n'ayons pas pu aller au bout des choses et notamment puisqu'elle est gravée dans le marbre, que nous n'ayons pas pu couvrir certaines populations des quartiers Nord et notamment de la rue Ernest-Roche, mais apparemment, on nous a dit qu'il y avait des problèmes avec la longueur du parcours, imposée par la R.A.T.P. C'est donc un regret que je peux avoir pour les populations du quartier Nord.

Enfin, dernier point, je voudrais dire que l'arrivée de cette traverse est en train de faire de véritables envieux dans d'autres quartiers du 17e arrondissement, puisqu'aujourd'hui, le quartier des Ternes par exemple, se trouve être très loin de la mairie d'arrondissement et ils n?ont pas de transports pratiques et faciles pour relier cette mairie. Et c'est vrai qu'on sent, depuis que cette traverse a été annoncée, qu'on a fait monter des envies dans la population ouest de cet arrondissement, et je voulais traduire ce v?u, cette attente de cette population, dont je me fais le porte-parole aujourd'hui même.

(Mme Gisèle STIEVENARD, vice-présidente, remplace M. le Président au fauteuil de la présidence).

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci de votre concision.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Annick LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT, au nom de la 3e Commission. - Merci, Madame la Présidente.

Nous avons en effet deux projets de délibération qui portent sur le bus de quartier qui concerne deux arrondissements, le 17e et le 18e. Je sais qu'il y a aussi des inscrits sur le deuxième projet de délibération.

Néanmoins, je vais peut-être répondre plus précisément à M. Hervé BENESSIANO. D'abord le remercier des félicitations qu'il nous adresse concernant la concertation. En effet, c'est une concertation qui a duré longtemps puisque dans le cadre des réunions publiques et des échanges que nous avons pu avoir, à la fois dans les quartiers du 17e mais aussi ceux du 18e arrondissement, cette concertation a duré de mai à décembre 2009. Nous avons continué avec les élus puisque nous avons eu beaucoup d'échanges de courrier, notamment avec Mme la Maire du 17e arrondissement sur les arrêts de ce bus de quartier.

Oui, c'est un projet, je crois, qui réunit des quartiers. Vous le savez, le futur bus de quartier répond à des critères précis, notamment celui de compléter le réseau bus existant dans les quartiers qui ne bénéficient pas d'une offre suffisante.

Bien sûr, Monsieur BENESSIANO? si vous arrivez à m'entendre, parce qu'il y a un brouhaha considérable autour de vous...

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Le sujet est passionnant : vous devriez écouter davantage !

Mme Annick LEPETIT, rapporteure. - J'en termine, Madame la Présidente, pour dire que comme M. BENESSIANO, on peut toujours regretter de ne pas aller assez loin. Simplement, je parlais de critères concernant un bus de quartier, et nous commençons à en avoir l'habitude, puisque depuis 2004, nous avons créé trois bus de quartier.

C'est donc le quatrième, et il est vrai qu'il y a des limites dans la longueur de trajet qu'effectue un bus de quartier, qui est aux alentours de 7,5 kilomètres. Il faut donc à un moment donné trancher. Mais je crois que le tracé que nous avons pu dessiner concerne quand même de nombreuses rues de ces deux arrondissements, l'est du 17e, l'ouest du 18e, et globalement, à la suite des réunions de concertation, je crois que nous avons réussi à mettre en place un futur bus qui saura satisfaire de nombreux habitants.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

J'ai une demande d'explication de vote de la part de M. GOUJON. Vous avez la parole.

M. Philippe GOUJON. - Rapidement, simplement pour me féliciter de cette "traverse", montrant qu'on développe ce nouveau mode de transport dans Paris : c'est une bonne chose.

Simplement pour rappeler à Mme Annick LEPETIT que depuis deux ans, avec M. Jean-François LAMOUR, nous poussons un projet dont elle reconnaît d'ailleurs la légitimité, qui est celui de la "traverse" du 15e arrondissement dans les quartiers Sud du 15e particulièrement mal desservis, et qui pourrait desservir des quartiers très excentrés de notre arrondissement.

C'était simplement pour rappeler cette nécessité, avec d'ailleurs un certain nombre de promesses qui ont été faites par l'Exécutif, à juste titre d'ailleurs, pour mettre en place, j'espère que cela pourra être la prochaine, cette "traverse" dans le 15e arrondissement.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 136 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, DVD 136 G).