Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la localisation de la future Cité administrative à Balard dans le 15e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2010 [2010 V. 120]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 28 juin 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 28 juin 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant le projet annoncé, dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques (R.G.P.P.) de réunir dans les trois immeubles ?Ponant? (à Balard dans le 15e arrondissement) tous les personnels des 16 nouvelles DIRECCTE (Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l?Emploi) qui ont été créées par décret du 14 février 2010 ;

Considérant que la décision de ce déménagement a été annoncée fin mars 2010 aux instances représentatives du personnel sans aucune consultation préalable, et ce alors même que, selon les études de mobilité réalisées, pour 60% des agents cette mesure induirait un temps de transport de plus de deux heures, et de plus de trois heures pour 22% d?entre eux ;

Considérant au-delà les inconvénients que représentent les bâtiments choisis en terme d?exploitation et de coût de fonctionnement : propriété d?une grande banque auparavant, ces bâtiments auront un coût d?exploitation élevé car luxueux et très énergivores (en raison d?une surface vitrée importante et de vaste hall) ;

Considérant enfin que le public fréquentant la Direction du travail et tous ses services connexes (pour mieux comprendre ses droits, être renseigné sur les aides à la création d?entreprise, consulter une convention collective, etc...) est fréquemment issu de milieux défavorisés, et donc situé plutôt majoritairement au nord et à l?est de Paris, et que cette relocalisation dans le sud est de Paris va de facto les éloigner de ces services, en les obligeant à traverser tout Paris ;

Considérant enfin la contestation légitime des organisations syndicales concernées face à ce diktat et l?absence de réponses précises aux différents éléments et précisions demandées au Préfet d?Ile-de-France ;

Aussi, sur la proposition de M. Jacques BOUTAULT et des élu(e)s du groupe ?Les Verts?,

Emet le voeu que :

M. le Maire de Paris interpelle M. le Préfet d?Ile-de-France afin que ce dernier s?engage à une réelle concertation avec les organisations syndicales concernées à propos de ce projet de localisation de la future Cité administrative et qu?il envisage en concertation une solution plus adaptée tant aux usagers qu?aux personnels et en terme de coûts de fonctionnement.