Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

86 - QOC 96-54- Question de M. Jean-Yves MANO et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris au sujet des bibliothèques municipales du 16e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Février 1996




M. Gérard LEBAN, adjoint, président.- La question suivante de M. Jean-Yves MANO à M. le Maire de Paris concerne les bibliothèques municipales du 16e arrondissement.
Elle est ainsi rédigée :
"Le 16e arrondissement compte, à ce jour, deux bibliothèques municipales : la bibliothèque du Trocadéro et celle de la rue de Musset.
M. Jean-Yves MANO et les membres du groupe socialiste et apparentés ne peuvent que constater l'insuffisance notable de ce type d'équipements culturels pour un arrondissement de cette importance.
La bibliothèque du Trocadéro a fait l'objet de nombreux travaux et a été équipée d'un matériel informatique performant.
La bibliothèque de la rue de Musset ne semble pas faire partie des programmations de modernisation de ses locaux, ni d'équipements informatiques, ce qui laisse planer un doute quant au devenir de ce lieu culturel, seul centre de lecture du 16e sud.
M. Jean-Yves MANO et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent donc à M. le Maire de Paris quelles sont ses intentions quant à la bibliothèque de la rue de Musset et, au-delà de ce lieu, quelle est sa politique en matière d'espaces de lecture et d'échanges littéraires à la disposition des Parisiens."
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint.
Le 16e arrondissement compte à l'heure actuelle 2 bibliothèques, très différentes par leur importance et leurs finalités respectives : la bibliothèque Trocadéro et la bibliothèque Musset.
La bibliothèque Trocadéro, ouverte en 1976, abrite une bibliothèque pour adultes, une bibliothèque pour les enfants, une discothèque et un fonds spécialisé sur le tourisme.
La rénovation complète de cet établissement, étalée sur 3 ans, a été entamée en 1995 et s'achèvera en 1997. La première phase, déjà réalisée, a porté sur la section jeunesse et le câblage informatique. Le seconde, qui concerne l'installation électrique, l'éclairage et le mobilier, se déroulera en 1996.
A l'issue de ces travaux, dont le coût total pour la Ville de Paris devrait s'élever à 6.000.000 F, la bibliothèque Trocadéro devrait être en mesure d'assurer avec une efficacité nouvelle le rôle majeur qui est le sien au sein du réseau des bibliothèques parisiennes : par sa surface (1.910 mètres carrés), l'importance de ses collections (105.000 documents) et le nombre de lecteur (13.500), elle constituera en effet l'un des principaux pôles culturels de l'Ouest parisien.
En revanche la bibliothèque Musset, qui est la plus petite des bibliothèques parisiennes (105 mètres carrés), ne répond pas aux attentes actuelles de l'usager à l'égard du service public municipal. Ce projet de rénovation doit nécessairement s'inscrire dans le plan de réorganisation de l'ensemble du réseau.
Ainsi, compte tenu de l'ouverture entre 1991 et 1995 de 7 nouveaux établissements, ce sont au total 5.470 mètres carrés supplémentaires (soit plus de 10 % du parc existant), qui ont été mis en service ces dernières années. Au cours de la même période, cet accroissement de l'offre a fait passer le nombre annuel de prêts d'ouvrages de 7.900 000 F à 9.800.000 F (soit une hausse de plus de 23 %).