Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

90 - QOC 96-58- Question de MM. Michel CHARZAT, Bertrand BRET, Mmes Marie-France GOURIOU, Katia LOPEZ, M. Alain RIOU, Mme Françoise DURAND et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris sur l'érection d'un monument à la mémoire des victimes de la guerre d'Algérie.

Débat/ Conseil municipal/ Février 1996




M. Gérard LEBAN, adjoint, président.- La question suivante de MM. Michel CHARZAT, Bertrand BRET, Mmes Marie-France GOURIOU, Katia LOPEZ, M. Alain RIOU et Mme Françoise DURAND à M. le Maire de Paris est relative à l'érection d'un monument à la mémoire des victimes de la guerre d'Algérie.
Je vous en donne lecture :
"MM. Michel CHARZAT, Bertrand BRET, Mmes Marie-France GOURIOU, Katia LOPEZ, M. Alain RIOU, Mme Françoise DURAND et les membres du groupe socialiste et apparentés attirent l'attention de M. le Maire de Paris sur les faits suivants.
Depuis plus de 30 ans, la F.N.A.C.A. rend un hommage solennel, le 19 mars de chaque année, au sacrifice des victimes de la guerre d'Algérie et des combattants du Maroc et de la Tunisie.
Cette organisation souhaite pouvoir ériger un mémorial dans l'enceinte du cimetière du Père-Lachaise (20e), en hommage aux 670 jeunes Parisiens tombés en Afrique du Nord.
MM. Michel CHARZAT, Bertrand BRET, Mmes Marie-France GOURIOU, Katia LOPEZ, M. Alain RIOU, Mme Françoise DURAND et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer s'il entend, pour la réalisation d'un tel édifice, faire bénéficier la F.N.A.C.A. d'une aide financière de la Ville de Paris."
Je vous communique les éléments de réponse au lieu et place de M. Manuel DIAZ, adjoint.
L'implantation d'une stèle commémorant les victimes des conflits d'Afrique du Nord a fait l'objet d'une réunion qui s'est tenue à l'Hôtel de Ville en novembre 1994.
La F.N.A.C.A. avait, à cette occasion, proposé qu'elle soit érigée dans le cimetière du Père-Lachaise. L'ensemble des associations et des administrations représentées (U.N.C., Conseil national des Français musulmans, Recours, Comité de liaison des associations de rapatriés, Ministère des rapatriés, Ministère des anciens combattants et des victimes de guerre, Ministère de la Défense, Ministère de la Culture) avaient préféré le site du square de la Butte-du-Chapeau-Rouge (19e). La F.N.A.C.A. avait alors admis ce choix. De même, au cours de cette réunion, une oeuvre du sculpteur Eugène-Dodeigne avait été retenue.
Les travaux de mise en place de cette stèle interviendront dans le courant de l'année 1996.