Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

10 - Désignations complémentaires de représentants du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, dans divers organismes.

Débat/ Conseil général/ Février 1997



M. Roger ROMANI, président. - Le Professeur CABROL m'a fait observer que nous n'avions pas encore désigné, car il s'agissait d'une petite erreur administrative, mais dont nous assumons la responsabilité, les membres du Conseil d'administration du centre hospitalier Sainte-Anne sis dans le 14e arrondissement, ainsi que les représentants au Conseil d'administration du centre hospitalier Esquirol.
Je vous invite donc, mes chers collègues, à procéder à la désignation des représentants suivants de notre Assemblée siégeant en formation de Conseil général :
Au Conseil d'administration des établissements publics de santé départementaux ci-après ( R. 2 G) :
- Centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis (14e) :
- M. Christian CABROL, président, représentant M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général ;
- M. Adrien BEDOSSA ;
- M. Pascal VIVIEN ;
- M. Yves OGÉ ;
- Mme Nicole CATALA ;
- M. Pierre CASTAGNOU.
- Centre hospitalier Esquirol, 57, rue du Maréchal-Leclerc, Saint-Maurice (Val-de-Marne) :
- M. Michel KOLLITSCH, président, représentant M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général ;
- M. Pierre GÉNY ;
- Mme Suzanne DECRESSAC-DESPUJOLS ;
- Mme Jeanne CHABAUD ;
- M. Serge BLISKO.
M. CHÉRIOUX, vice-président. - S'il souhaite qu'on viole le règlement... mais je ne trouve pas ça normal !
M. Roger ROMANI, président. - Vous avez raison, Monsieur le Président, mais s'agissant de la santé des Parisiens, M. le Professeur CABROL nous demande de violer un peu le règlement !
Pas d'oppositions ?...
Il en est ainsi décidé.
Monsieur CHÉRIOUX, vous voulez ajouter quelque chose ?
M. CHÉRIOUX, vice-président. - Je m'abstiens, non pour des raisons de fond mais pour des raisons de règlement et de procédure !
M. Roger ROMANI, président. - Vous avez raison, nous n'avons pas suivi exactement le règlement et au lieu de " lever " la séance comme cela a été dit malencontreusement, il eut été préférable de " suspendre " la séance. N'y voyez que le souci que porte le Professeur CABROL à la santé de nos concitoyens.
Ces désignations sont adoptées à la majorité, M. CHÉRIOUX s'étant abstenu, le groupe communiste, Mmes SCHNEITER, SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET n'ayant pas pris part au vote. (1997, R. 2 G).