Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par Mme Roxane DECORTE et les élus du groupe U.M.P.P.A. relatif à la réinstallation d'un marché alimentaire découvert hebdomadaire situé entre le 4 et le 40, boulevard Ney dans le 18e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2008


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l'examen du v?u référencé n° 131 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la réinstallation d?un marché alimentaire découvert hebdomadaire situé entre le 4 et le 40, boulevard Ney dans le 18e arrondissement.

La parole est à Mme POIRAULT-GAUVIN.

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Merci, Monsieur le Maire.

Vous connaissez l?attachement du groupe U.M.P.P.A. aux commerces de proximité et à la convivialité des marchés.

Le voeu des élus du 18e porté par Roxane DECORTE et Thierry BOURNAZEL vise à maintenir le marché qui se trouve entre le n° 4 et le n° 40 du boulevard Ney dans le 18e arrondissement, afin que les habitants du secteur de la Porte d?Aubervilliers puissent bénéficier d'un marché hebdomadaire.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci.

Madame COHEN-SOLAL, vous avez la parole.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Je remercie Mme POIRAULT-GAUVIN de son v?u.

Si les élus du groupe U.M.P.P.A. sont très soucieux du commerce de proximité, ils pourraient l?être de ce qui se passe à l?Assemblée en ce moment parce que je ne suis pas sûre que les commerces de proximité résistent à la déréglementation qui se déroule sur le plan législatif.

On ne peut pas d'un côté appeler à la persistance des commerces de proximité comme si c'était des v?ux pieux, et de l?autre adopter des lois qui ont comme vision finalement de les faire disparaître, parce que c'est exactement ce qui va se passer.

Je reviens au marché du boulevard Ney. Il y a eu un contre v?u d'arrondissement dans le 18e arrondissement qui me semble un peu plus opportun dans la mesure où nous sommes en train de revoir la délégation des services publics sur les marchés.

Je pense que ce marché qui a été déplacé doit naturellement être réétudié et redessiné pour répondre aux attentes des habitants du quartier.

Je me propose d'aller dans ce sens. Madame, soit j'appellerai à voter contre votre v?u soit vous vous rangez au contre v?u déposé dans le 18e arrondissement pour que nous prenions le temps de faire en sorte que ce marché puisse être véritablement redessiné avec les concessionnaires qui vont en être chargés.

Je vous appelle à retirer votre v?u, dans le cas contraire je donnerai un avis défavorable.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Madame POIRAULT-GAUVIN, vous n?êtes pas députée par ailleurs, je crois.

Souhaitez-vous prendre le temps comme l?on vient de vous le suggérer ?

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Il ne faut surtout pas qu?il y ait d'interruption, c'est surtout cela qui préoccupe les habitants.

Je n'ai pas connaissance du contre-v?u du 18e arrondissement, de ce fait je maintiens le v?u comme le souhaiterait certainement Roxane DECORTE.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Que vous représentiez.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Il n?y a pas de v?u présenté par l'Exécutif, c'était dans le 18e arrondissement.