Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par Mmes Brigitte KUSTER, Françoise de PANAFIEU et les élus du groupe U.M.P.P.A. relatif à la statue du Général Alexandre Dumas.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2008


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Bien. Nous allons maintenant examiner le v?u référencé n° 119 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la statue du Général Alexandre Dumas.

La parole est à Mme Laurence DOUVIN.

Mme Laurence DOUVIN. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, vous n'êtes certainement pas sans savoir que, pendant la Seconde Guerre mondiale, place du Général Catroux, dans le 17e, il y avait une statue du Général Dumas. Cette statue a été démolie.

Après, nous passons au 25 juillet 2002. Il y a une délibération de notre Conseil qui a autorisé la remise en place d'une statue Général Alexandre Dumas.

Considérant qu?à cette époque, aucune reproduction n'étant connue, un concours a été lancé par l?Hôtel de Ville afin de réaliser un monument, mais le projet retenu n'a pas recueilli la consultation de la population ni même des élus d'arrondissement, et il prévoyait un monument non figuratif représentant des chaînes brisées. C'était une ?uvre de Driss SANS-ARCIDET.

Depuis, un modèle de la statue du Général Alexandre Dumas a été retrouvée chez un collectionneur, donc il est devenu possible d?en réaliser, avec les techniques modernes, une reproduction fidèle. Je suis persuadée que c'est quelque chose qui vous intéressera et que, donc, nous pouvons voter tous ensemble le v?u disant qu'une statue du Général Dumas soit implantée place du Général Catroux, comme elle l?était auparavant.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Monsieur GIRARD, vous avez la parole.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je vous rappelle d?ailleurs que cette initiative a été prise par l'excellent président à l'époque de votre groupe Philippe SEGUIN, qui avait présenté cela en première séance du Conseil de Paris, nous avions eu un très bel échange sur ce sujet.

Madame de LÉPINAY, Madame DOUVIN, Monsieur GOASGUEN, Monsieur BOURNAZEL et Madame BOULAYESPERONNIER, Céline, si ma mémoire est bonne, j'ai le plaisir de vous annoncer que l'?uvre de Driss SANS-ARCIDET en hommage au Général Dumas sera inaugurée place du Général Catroux par le Maire de Paris.

Quand ?

Le 21 mars 2009. Pour le printemps !

Cette ?uvre forte et majestueuse, qui représente un boulet et des chaînes brisées, ne semble pas être au goût de certains élus du 17e arrondissement qui peinent à percevoir le lien entre l?esclavage et le général Dumas, qui paraît pourtant une évidence comme un nez au milieu du visage !

Je précise donc que le général Dumas, outre le fait qu'il fut le premier général métis, bien avant Barak Obama, de l?armée française est né esclave.

Alors que les Etats-Unis ont été capables d'assumer un passé douloureux et ont élu Barak Obama à la présidence des Etats-Unis, je constate qu?en France, évoquer l?esclavage à travers la réalisation d'une ?uvre d'art ne va, hélas, pas toujours de soi ! Mais je serai indulgent.

Je suis donc désolé que cette ?uvre puisse éventuellement choquer quelques personnes mais Bertrand DELANOË et moi-même l?assumons pleinement, nous en sommes fiers, tout comme nous assumons l'histoire de ce pays, ses moments de gloire, tout comme Philippe SEGUIN se réjouira et sera invité à l'inauguration.

Si, si, il aimera beaucoup !

Vous nous reprochez un manque de concertation.

Moi, je vous appelle simplement, très amicalement, à venir siéger au comité d'Art dans la Ville, car nous avons eu trois séances particulièrement vives avec les experts à ce sujet. Il est vrai que vous seriez venus siéger, ceux qui sont concernés dans le 17e, vous auriez été les bienvenus. Croyez-moi, on vous aurait entendus.

En tout cas, le projet d?hommage au Général Dumas a été inscrit cinq fois à l?ordre du jour du comité d'Arts dans la Ville.

Mme de PANAFIEU qui était maire du 17e à l?époque, ne vint jamais. Donc je le regrette.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Vous donnez donc un avis défavorable au v?u n° 119, est-ce bien cela ?

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.