Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au réseau d’eau non potable.

Déliberation/ Conseil municipal/ Février 2009 [2009 V. 9]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 24 février 2009.

Reçue par le représentant de l?Etat le 24 février 2009.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant que le réseau d?eau non potable parisien a fait l?objet d?une étude technique et économique mettant en avant son mauvais état et la nécessité d?opérer d?importantes réparations pour en garantir la pérennité et en assurer le bon fonctionnement ;

Considérant le fort attachement à ce réseau d?eau non potable exprimé à plusieurs reprises par les élus du Conseil de Paris ;

Considérant la nécessité d?alimenter en eau non potable notamment les espaces verts disposant de lacs ;

Considérant que la Ville a déjà décidé d?enrichir l?étude précitée par le lancement d?un marché complémentaire portant sur le bilan environnemental des différents scénarios d?évolution envisagés ;

Considérant que les enjeux de ce dossier sont complexes et requièrent une expertise poussée et une concertation, la plus large possible ;

Sur la proposition de Mmes Anne LE STRAT, Fabienne GIBOUDEAUX et M. Denis BAUPIN,

Emet le voeu que :

- les modalités de réhabilitation du réseau décrites dans l?étude déjà menée fassent l?objet d?une expertise plus approfondie par un bureau d?études spécialisé pour identifier tous les scénarios possibles et vérifier les hypothèses initiales sur l?état du réseau ;

- une étude soit lancée pour examiner de la manière la plus ouverte possible si de nouveaux usages de l?eau non potable sont envisageables à plus ou moins brève échéance ;

- que le suivi de ce travail technique puisse se faire en toute transparence et par association de toutes les composantes de l?assemblée municipale dans le cadre d?un comité de pilotage dédié ;

- que l?avenir de l?eau non potable, quel que soit le scénario d?évolution finalement retenu, fasse l?objet d?ici l?automne 2009 d?une large concertation et d?un débat public préalable.